Un Palestinien en détention suspecté d’être impliqué dans l’incendie à Nataf
Rechercher

Un Palestinien en détention suspecté d’être impliqué dans l’incendie à Nataf

Le feu aurait été provoqué par des cocktails Molotov jetés par-dessus la barrière de sécurité du village de Qatane

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le 747 Supertanker a aidé à éteindre un feu de forêt qui avait éclaté aux abords de Nataf, hors de Jérusalem, le 26 novembre 2016. (Crédit : police israélienne)
Le 747 Supertanker a aidé à éteindre un feu de forêt qui avait éclaté aux abords de Nataf, hors de Jérusalem, le 26 novembre 2016. (Crédit : police israélienne)

Un Palestinien a été arrêté et remis aux services de sécurité du Shin Bet pour être interrogé sur son implication dans un feu qui a été allumé la semaine dernière près de Nataf, à l’extérieur de Jerusalem, selon des sources officielles.

Selon les médias, les pompiers et les services de sécurité pensent que le feu de Nataf, qui a détruit des dizaines de maison a été causé par un jet de cocktails Molotov provenant du village palestinien voisin de Qatane.

Un porte-parole des pompiers a refusé de confirmer cette allégation. Le Times of Israel s’est donc orienté vers le bureau du ministre de la Sécurité intérieure, Gilad Erdan, qui a également refuser de réagir.

La police est également silencieuse au sujet de l’arrestation, mais les services de sécurité du Shin Bet confirme qu’un Palestinien de Qatan a été emmené pour interrogatoire.

Cependant, l’agence affirme qu’il « est impossible pour l’instant de le relier à l’incendie.

Le Shin Bet a ajouté que les détails au sujet du suspect palestinien, notamment son âge, resteraient confidentiels.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...