Un parti orthodoxe s’oppose aux amendes pour les écoles qui ouvrent illégalement
Rechercher

Un parti orthodoxe s’oppose aux amendes pour les écoles qui ouvrent illégalement

Yahadout HaTorah aurait décidé de s'opposer au projet de loi sur l'augmentation des amendes infligées aux écoles qui enfreignent les mesures liées au virus

Le député Moshe Gafni s'exprime lors d'un rassemblement du parti Yahadout HaTorah, le 3 avril 2019. (David Cohen/ Flash90)
Le député Moshe Gafni s'exprime lors d'un rassemblement du parti Yahadout HaTorah, le 3 avril 2019. (David Cohen/ Flash90)

Le parti Yahadout HaTorah aurait pris la décision de s’opposer à une loi visant à augmenter les amendes infligées aux établissements d’enseignement qui enfreignent les restrictions relatives au coronavirus.

De nombreuses yeshivot ultra-orthodoxes de niveau primaire et secondaire ont ouvert la semaine dernière, enfreignant la loi et se voyant infliger des amendes de 5 000 NIS.

Les ministres proposent d’augmenter ce montant pour rendre la menace d’amendes plus dissuasive.

Mais le parti Haredi, qui considère cette mesure comme dirigée contre leur communauté, déclare qu’il voterait contre si un tel projet de loi était soumis au vote de la Knesset.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...