Israël en guerre - Jour 288

Rechercher

Un rabbin d’Ohio en prison pour avoir sollicité des faveurs sexuelles de mineures

Stephen Weiss, ancien membre d'une synagogue Massorti, a été condamné à 6 mois de prison ; William Lebeau, un rabbin réputé, a été critiqué pour avoir servi de témoin de moralité

Le rabbin Stephen Weiss dans une vidéo de 2020. (Capture d'écran : Youtube, utilisé conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Le rabbin Stephen Weiss dans une vidéo de 2020. (Capture d'écran : Youtube, utilisé conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)

JTA – Un rabbin de la région de Cleveland a été condamné lundi à six mois de prison pour avoir sollicité des relations sexuelles avec des mineures, mettant ainsi fin à une saga triste et choquante pour la communauté juive de la région.

Parmi les personnes qui ont témoigné en faveur de Stephen Weiss afin d’obtenir la clémence, figure un important rabbin du mouvement Massorti.

Weiss, anciennement rabbin principal de la congrégation Bnai Jeshurun à Pepper Pike, a été condamné pour les crimes de tentative de comportement sexuel illégal avec un mineur et de possession d’outils criminels. Il avait été arrêté et inculpé à la suite d’une opération d’infiltration en avril dernier et avait plaidé coupable des deux chefs d’accusation en janvier. Weiss, 61 ans, sera tenu de se faire enregistrer comme délinquant sexuel pendant 25 ans.

Lors de l’audience de détermination de la peine, le rabbin William Lebeau, ancien doyen de l’école rabbinique et ancien vice-chancelier du Jewish Theological Seminary (JTS), a témoigné pour Weiss. Il est actuellement consultant principal pour le leadership rabbinique et institutionnel auprès de la Rabbinical Assembly, l’association professionnelle des rabbins Massorti.

« J’ai rencontré le rabbin Weiss pour la première fois lorsqu’il était étudiant en rabbinat et j’ai entretenu une relation étroite avec lui jusqu’à ce jour. Je suis venu de New York ce matin parce que je voulais partager avec vous, au tribunal, mes expériences avec le rabbin Weiss au cours des trois décennies pendant lesquelles je l’ai connu », a déclaré Lebeau au début de sa déclaration de trois minutes au nom du rabbin Weiss, selon un enregistrement de l’audience.

Dans le reste de la déclaration, il a décrit « le rabbin Weiss que je connais » comme « aimé par ses camarades de classe et respecté par ses professeurs », « particulièrement admiré pour sa gentillesse et sa sensibilité », « son enseignement inspirant pour les enfants et les adultes » et son soutien aux congrégations en difficulté.

Le rabbin William Lebeau (à droite) fournit un témoignage de moralité au nom du rabbin Stephen Weiss (à gauche) lors de l’audience de condamnation de Weiss pour des crimes de sollicitation de relations sexuelles avec des mineurs, Cleveland, Ohio, 27 février 2023. (Capture d’écran via JTA. Utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d’auteur)

Lebeau a noté que Weiss avait des remords et avait demandé une aide professionnelle à la suite de son arrestation.

« Il est significatif qu’au cours de plus de 30 ans de rabbinat, il n’y ait eu aucun grief concernant son service rabbinique ou sa conduite personnelle », a déclaré Lebeau.

« Rien ne laissait présager ce moment aberrant de sa vie. Je vous demande respectueusement votre honneur de considérer le cas du rabbin Weiss dans le contexte de la vie de dévouement à sa famille et à sa communauté qu’il a vécue avant cet événement tragique. »

Lebeau et la fille de Weiss ont comparu en tant que témoins de moralité dans le cadre des efforts déployés par son avocat pour obtenir une peine plus clémente. L’équipe juridique de Weiss avait fait valoir que sa sollicitation en 2022 d’un officier de police sous couverture se faisant passer pour un garçon mineur était une aberration dans les trois décennies d’activités rabbiniques de Weiss. Son avocat a également cité une lésion cérébrale de 2018 comme un facteur expliquant dans son comportement.

Certains membres de la communauté ont remis en question la décision de Lebeau, un mentor largement admiré dans le mouvement Massorti, de témoigner en faveur de Weiss.

« J’ai beaucoup de respect pour le rabbin Lebeau. C’est une personne très importante dans le mouvement », a déclaré à la Jewish Telegraphic Agency le rabbin Noah Bickart, professeur d’études juives à l’université John Carroll de Cleveland. Bickart avait été étudiant au JTS lorsque Lebeau en était le doyen.

Mais, a déclaré Bickart, « choisir de soutenir et de défendre le rabbin Weiss ici, par opposition à la communauté qui a été victime ou potentiellement victime, était la mauvaise décision à prendre ».

Dans un courriel adressé à JTA, Lebeau a déclaré avoir « choisi de faire une déclaration personnelle faisant référence au Stephen Weiss que je connais depuis 35 ans et aux qualités qui le définissaient, comme je l’ai dit dans la salle d’audience, ‘avant cet événement tragique’. »

Capture d’écran de la vidéo du rabbin Noah Bickart, professeur d’études juives à l’université John Carroll de Cleveland. (Youtube. Utilisé conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d’auteur, janvier 2023).

La Rabbinical Assembly, à laquelle Lebeau est actuellement associé, avait sévèrement condamné le comportement présumé de Weiss lors de sa première arrestation en avril 2022 et suspendu son adhésion, le rendant inéligible pour postuler à des emplois ou participer à d’autres activités.

« Ces accusations profondément troublantes trahissent la confiance sacrée que nos communautés placent dans leur clergé et doivent faire l’objet d’une enquête complète et immédiate et être traitées de manière appropriée », a déclaré le groupe dans une déclaration conjointe avec la Synagogue unie du judaïsme Massorti à l’époque.

L’Assemblée rabbinique a commencé à publier une liste de rabbins suspendus et expulsés en 2021, au milieu d’une réflexion générale sur la question de savoir si les organisations juives avaient occulté de manière inappropriée les fautes commises par des rabbins et d’autres dirigeants.

« Le témoignage du rabbin Lebeau n’a pas été fait au nom de l’Assemblée rabbinique », a déclaré un porte-parole de l’Assemblée rabbinique dans un communiqué cette semaine, dans lequel il est précisé que le groupe est en train d’expulser définitivement le rabbin Weiss. « Et son témoignage n’a pas cherché à justifier ni à excuser le comportement pour lequel Steven Weiss a été condamné. »

Lebeau avait déjà défendu un autre rabbin accusé de comportement inapproprié envers des enfants. En 2014, selon le Forward, il avait soutenu un rabbin de Savannah, en Géorgie, qui avait donné une leçon à une classe d’enfants de 9 ans sur le trafic sexuel d’enfants, remplie de langage explicite, alarmant de nombreux parents.

À l’époque, Lebeau avait déclaré au Forward que le rabbin accusé était « l’une des personnes les plus gentilles, les plus sensibles et les plus attentionnées parmi tous les étudiants que j’ai rencontrés », et il s’est dit particulièrement préoccupé par les dommages que l’incident pourrait causer à la réputation du rabbin, déclarant : « Il s’agit de la vie et de la réputation d’un homme. » Le rabbin de Savannah n’a jamais été accusé d’avoir commis un crime.

Bickart a dit qu’il ne connaissait pas l’affaire de Savannah mais qu’il avait une théorie sur la raison pour laquelle Lebeau a parlé au nom des rabbins dans les deux cas.

« Je pense que le rabbin Lebeau veut honnêtement défendre les rabbins », a-t-il dit. « J’ai l’impression que le rabbin Lebeau est probablement la personne la mieux placée pour être un témoin de moralité pour n’importe qui. »

Néanmoins, Bickart a déclaré qu’il trouvait le choix de témoigner en faveur de Weiss significatif.

« En tant que parent d’un garçon qui a précisément le même âge que la victime fictive dans cette affaire, il m’est difficile de voir un important mentor rabbinique prendre plus au sérieux les préoccupations d’un délinquant sexuel condamné que celles de la communauté », a déclaré Bickart.

Les procureurs du groupe de travail de l’Ohio sur les crimes Internet contre les enfants ont contesté les arguments de Lebeau et de l’avocat de Weiss selon lesquels la conduite de ce dernier était une brève irrégularité, affirmant qu’il avait montré des preuves d’une action préméditée. Weiss avait déjà envoyé des messages explicites à un agent infiltré se faisant passer pour un garçon mineur en 2020, et avait attendu pendant des heures pour séparer sa cible de ses parents en 2022, lorsqu’il a été arrêté.

Bnai Jeshurun, où Weiss officiait depuis 2001, a suspendu le rabbin immédiatement après son arrestation en 2022, et il a démissionné quelques jours plus tard. La congrégation avait déterminé, dans le cadre de sa propre enquête, que Weiss ne s’était livré à aucune activité illégale ou illicite au sein de la congrégation elle-même. Après l’annonce de la condamnation de Weiss, le président et le rabbin principal de la congrégation ont envoyé un courriel aux fidèles pour leur proposer des services de conseil.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.