Un rabbin en fuite menace la vie du grand rabbin d’Afrique du Sud
Rechercher

Un rabbin en fuite menace la vie du grand rabbin d’Afrique du Sud

Les adeptes d'Eliezer Berland, pousuivis en Israël pour crimes sexuels, invoquent la loi talmudique "du poursuivant" après un raid de la police

Le rabbin Eliezer Berland  (Crédit : capture d'écran YouTube)
Le rabbin Eliezer Berland (Crédit : capture d'écran YouTube)

Un rabbin recherché en Israël pour des infractions sexuelles a menacé de mort le grand rabbin d’Afrique du Sud, Warren Goldstein, en invoquant la loi talmudique après que la police ait perquisitionné l’endroit où il se cachait.
 
Les adeptes du rabbin Eliezer Berland ont proféré en son nom les menaces sur son site à la suite d’une descente de la police dans une chambre d’hôtel à Samrand, au nord de Johannesburg, où il avait séjourné pendant plusieurs mois, a rapporté le Johannesburg Sunday Times.

Les disciples de Berland ont accusé Goldstein d’avoir signalé son emplacement à la police, et affirmé qu’il devrait être mis à mort.

Selon le din rodef (la loi talmudique « du poursuivant ») un assassinat extra-judiciaire est autorisé contre « celui qui poursuit son prochain avec l’intention de le tuer. » Dans le cas présent, les allégations que Goldstein aurait informé la police ont été interprétées par les partisans de Berland comme quelqu’un qui cherchait la mort de leur maître.

La descente a été effectuée il y a 10 jours par la police sud-africaine à la demande d’Interpol; Berland a pu échapper et éviter l’arrestation.

Berland, de la dynastie hassidique Breslev, et fondateur du séminaire religieux Shuvu Bonim, avait fui Israël pour rejoindre le Maroc en 2012 suite à des accusations d’allégations d’agressions sexuelles envers deux disciples féminins, dont l’une était mineure.

Le rabbin Eliezer Berland, l'un des dirigeants du mouvement hassidique Breslev, participant à une prière de masse au mur Occidental, à Jérusalem le 25 janvier 2012 (Crédit photo:Uri Lenz / Flash90)
Le rabbin Eliezer Berland, l’un des dirigeants du mouvement hassidique Breslev, participant à une prière de masse au mur Occidental, à Jérusalem le 25 janvier 2012 (Crédit photo:Uri Lenz / Flash90)

Depuis lors, il a été repéré au Zimbabwe, en Suisse, aux Pays-Bas et en Afrique du Sud, accompagné par un groupe de disciples évalué à environ 40 familles.

C’était la troisième fois que police sud-africaine a tenté et échoué, d’arrêter Berland; une fois il a échappé après une course poursuite en voiture.

Alors que Goldstein, le grand rabbin d’Afrique du Sud, n’a pas encore réagi, de nombreuses organisations juives dans le pays ont condamné Berland.

« La communauté juive d’Afrique du Sud appelle le rabbin Eliezer Berland à retourner immédiatement en Israël pour faire face aux graves accusations criminelles portées contre lui et pour lesquelles existe un mandat d’arrêt international contre lui, » ont écrit les organisations dans un communiqué commun.

« Nous condamnons en outre les mensonges malveillants sans fondement et l’incitation à la violence visant notre grand rabbin, y compris la dénonciation calomnieuse que le rabbin était responsable de la descente de police, » a indiqué le communiqué.

Israël a demandé l’extradition de Berland de plusieurs pays, mais jusqu’ici sans succès.

Lorsqu’il avait été arrêté au Pays-Bas, Berland avait nié les allégations contre lui et combattu son extradition au motif que les agressions prvsumées avaient eu lieu en Cisjordanie et qu’Israël n’avait pas de compétence là-bas. Il s’est échappé en Afrique du Sud après avoir été libéré sous caution.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...