Israël en guerre - Jour 253

Rechercher

Un rassemblement pro-réforme d’un million de personnes prévu après Yom HaAtsmaout

La manifestation se concentrera sur les réservistes militaires tout en rappelant que les opposants à la réforme du système judiciaire tentent de "brûler l'État"

La bannière de Netanyahu indiquant "Beaucoup de politiciens, un seul leader" lors du rassemblement en faveur de la réforme du système judiciaire prévue par le gouvernement, à Tel Aviv, le 30 mars 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)
La bannière de Netanyahu indiquant "Beaucoup de politiciens, un seul leader" lors du rassemblement en faveur de la réforme du système judiciaire prévue par le gouvernement, à Tel Aviv, le 30 mars 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Les partisans de la réforme du système judiciaire du gouvernement prévoient d’organiser un « rassemblement d’un million de personnes » dans le courant du mois afin de démontrer le soutien massif de l’opinion publique à ce projet tant controversé.

Plusieurs sondages ont montré que la réforme dans sa forme actuelle est largement impopulaire auprès du public, et des centaines de milliers de personnes n’ont cessé de descendre dans la rue ces dernières semaines pour protester contre le projet.

Le rassemblement en faveur de la réforme devrait avoir lieu le lendemain de Yom HaAtsmaout – la fête de l’indépendance d’Israël – qui aura lieu cette année le 26 avril.

La prochaine session de la Knesset doit débuter le 30 avril. Le ministre de la Justice, Yariv Levin, a déclaré jeudi dernier qu’il reprendrait alors ses efforts pour faire adopter la réforme du système judiciaire, ce qui a donné lieu à des allégations selon lesquelles les discussions visant à parvenir à un large consensus sur la législation, désormais gelée, ne seraient qu’un leurre.

« Nous allons choquer le pays – la réforme sera adoptée », ont déclaré les organisateurs du rassemblement en faveur de la réforme vendredi au site d’information Walla.

« Nous n’arrêterons pas les manifestations ; nous les intensifierons jusqu’à atteindre un rassemblement d’un million de personnes qui fera comprendre au président, à la Cour et à l’opposition qu’il n’y a plus rien à faire », ont déclaré les organisateurs.

Des manifestants portant une banderole sur laquelle on peut lire « le peuple a choisi la réforme judiciaire » lors d’un rassemblement en faveur de la réforme du système judiciaire prévue par le gouvernement, à Tel Aviv, le 30 mars 2023. (Crédit : Erik Marmor/Flash90)

Les députés de la coalition devraient se joindre à l’événement, notamment les membres du parti du Premier ministre Benjamin Netanyahu – le Likud – le chef du parti d’extrême-droite HaTzionout HaDatit, Bezalel Smotrich, le ministre de la Sécurité nationale d’extrême-droite Itamar Ben Gvir (Otzma Yehudit), et l’un des deux principaux architectes du plan, le député Simcha Rothman (HaTzionout HaDatit).

Selon la Douzième chaîne, le rassemblement visera à montrer que la « nation veut » la réforme tout en dépeignant ses opposants comme « essayant de mettre le feu à l’État ».

Le reportage indique que le rassemblement se concentrera sur les milliers de réservistes militaires qui ont menacé de ne pas se présenter au service de la réserve active volontaire si la réforme était adoptée. Avant que Netanyahu ne suspende temporairement la réforme du système judiciaire lundi dernier, des centaines de pilotes avaient déjà commencé à ne pas se présenter à certains entraînements, une décision qui a suscité une inquiétude générale quant à la sécurité d’Israël.

Les dirigeants de la manifestation des pilotes réservistes ont annoncé mardi qu’ils reprendraient l’entraînement et les activités opérationnelles après que le processus législatif tant controversé a été suspendu, mais ont indiqué qu’ils restaient vigilants au cas où il serait relancé.

Des milliers de personnes ont manifesté jeudi à Tel Aviv pour soutenir les projets de réforme judiciaire du gouvernement. Il s’agit du deuxième rassemblement de ce type depuis que Netanyahu a suspendu le projet de loi sur la justice en raison de la pression croissante de l’opinion publique.

Des Israéliens de droite assistant à un rassemblement en faveur de la réforme du système judiciaire du gouvernement, à Tel Aviv, le 30 mars 2023. (Crédit : Erik Marmor/Flash90)

Mécontents de la pause dans le blitz législatif, ils portaient des pancartes déclarant « Je suis un citoyen de seconde zone » et « Ils volent les élections ».

Cet événement fait suite à des manifestations pro-gouvernement à Jérusalem et dans d’autres parties du pays lundi, au cours desquelles des manifestants extrémistes ont attaqué un chauffeur de taxi arabe, des manifestants anti-réforme, des passants et des journalistes.

Les manifestations contre la refonte avaient encore augmenté dimanche dernier, lorsque Netanyahu a annoncé qu’il renvoyait le ministre de la Défense, Yoav Gallant, après que ce dernier eut averti que le désaccord sur la législation provoquait un clivage qui s’étendait à l’armée, faisant peser une menace « tangible » sur la sécurité nationale. Toutefois, ce week-end, Netanyahu n’avait pas encore envoyé à Gallant de lettre officielle de licenciement.

La procureure générale a prévenu que le paquet de réformes actuel de la coalition – qui lui donnerait un contrôle presque total sur toutes les nominations judiciaires et limiterait radicalement la Haute Cour – donnerait au gouvernement un pouvoir pratiquement illimité, sans fournir aucune protection institutionnelle pour les droits individuels ou pour le caractère démocratique d’Israël.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.