Un restaurant US risquerait sa certification casher à cause du drapeau israélien
Rechercher

Un restaurant US risquerait sa certification casher à cause du drapeau israélien

Le propriétaire d'un restaurant de sandwichs affirme que le Conseil ultra-orthodoxe de la casheroute de Lakewood lui reproche d'avoir hissé le drapeau pour Yom HaAtsmaout

Le restaurant South Side Sandwich Shop à Lakewood, dans le New Jersey. (Crédit : Facebook)
Le restaurant South Side Sandwich Shop à Lakewood, dans le New Jersey. (Crédit : Facebook)

JTA — Le propriétaire d’une sandwicherie casher du New Jersey, aux États-Unis, a fait savoir que son organisme de certification de casheroute l’avait informé qu’il perdrait sa certification s’il ne retirait pas le drapeau israélien hissé devant son restaurant.

Le South Side Sandwich Shop à Lakewood a en effet accroché le drapeau israélien devant son enseigne à l’occasion de Yom HaAtsmaout, aux côtés du drapeau américain et du drapeau vert kaki de l’armée israélienne, hissé pour Yom HaZikaron.

Le propriétaire Yosef Mutterperl a ainsi expliqué au site Yeshiva World News que le Conseil ultra-orthodoxe de casheroute de la ville l’avait averti que « si il ne retirait pas le drapeau ‘sioniste’, il devrait décrocher la certification de casheroute de sa façade ».

Il a indiqué au YWN que des centaines de personnes étaient venues le soutenir sur place jeudi et qu’il n’avait jamais autant vendu de sandwichs que ce jour-là.

Yeshiva World News a fait savoir qu’il avait appelé le Conseil de casheroute, sans succès.

Le site d’informations juives Matzav a fait savoir que la demande de retrait avait d’abord émané d’individus s’étant plaint au Conseil. Ce dernier a alors demandé l’avis de l’un de « ses grands conseillers rabbiniques », lequel a estimé que le restaurant étant situé à proximité de la Yeshiva haredi de Lakewood, le drapeau devait être retiré.

Le site « a confirmé que les affirmations selon lesquelles le Conseil retirerait à l’établissement sa hashgacha (certification) si celui-ci ne se conformait pas à sa demande sont fausses ».

Certains juifs ultra-orthodoxes ne reconnaissent pas l’État d’Israël, car ils attendent que le Messie y établisse le foyer des juifs.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...