Un soldat blessé en protégeant une visite au Tombeau de Joseph
Rechercher

Un soldat blessé en protégeant une visite au Tombeau de Joseph

Le militaire est dans un état stable ; des Palestiniens ont jeté des pierres et des bombes incendiaires sur les soldats escortant le pèlerinage mensuel à Naplouse

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des juifs orthodoxes prient au Tombeau de Joseph dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie, en 2011. Illustration. (Crédit : Yaakov Naumi/Flash90)
Des juifs orthodoxes prient au Tombeau de Joseph dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie, en 2011. Illustration. (Crédit : Yaakov Naumi/Flash90)

Un soldat israélien a été modérément blessé jeudi matin pendant qu’il protégeait un groupe de juifs religieux qui visitaient le lieu saint du Tombeau de Joseph, à Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, a annoncé l’armée.

Le soldat blessé a été transporté à l’hôpital Beilinson de Petah Tikva pour être soigné, et est actuellement dans un état stable, a annoncé un porte-parole de l’armée.

Des coups ont été tirés à l’entrée du camp de réfugiés de Balata, qui est située à quelques pâtés de maisons du Tombeau, à la lisière de Naplouse.

« Une enquête a été ouverte sur les circonstances de l’incident », a déclaré l’armée dans un communiqué.

Le tombeau de Joseph, à Naplouse. (Crédit : keveryosef.org)
Le tombeau de Joseph, à Naplouse. (Crédit : keveryosef.org)

Des habitants ont aussi envoyé des pneus enflammés et lancé des pierres et des cocktails Molotov sur les soldats gardant la zone.

Les forces de sécurité ont répondu par des moyens de dispersion d’émeutes, et les visiteurs ont pu terminer leurs prières « comme prévu », a annoncé l’armée.

Quelque 16 bus remplis de visiteurs sont entrés dans la ville palestinienne tôt jeudi matin, selon l’armée israélienne.

Les soldats, accompagnés de gardes-frontières et de personnels du COGAT (Coordination des activités gouvernementales dans les territoires), supervisent tous les mois des pèlerinages de ce type au Tombeau de Joseph.

Selon la tradition juive, le patriarche biblique est enterré dans le Tombeau. Pour les musulmans, cette tombe est celle d’un Sheikh local.

Le Tombeau est situé dans la zone A de Cisjordanie, sous contrôle total de l’Autorité palestinienne. L’armée israélienne interdit aux citoyens israéliens d’entrer en zone 1 sans autorisation.

De jeunes Palestiniens masqués brûlent des pneus et jettent des pierres au Tombeau de Joseph pendant des affrontements contre les troupes israéliennes, à Naplouse, en avril 2011. (Crédit : Issam Rimawi/Flash90)
De jeunes Palestiniens masqués brûlent des pneus et jettent des pierres au Tombeau de Joseph pendant des affrontements contre les troupes israéliennes, à Naplouse, en avril 2011. (Crédit : Issam Rimawi/Flash90)

Bien que les coups de feu soient relativement peu fréquents, les Palestiniens attaquent régulièrement les soldats protégeant les visiteurs avec des pierres, des bombes incendiaires et des pneus enflammés.

La semaine dernière, des dizaines de membres du mouvement hassidique Bratslav ont été arrêtés par la police après avoir visité le sanctuaire sans escorte militaire. Des habitants avaient jeté des pierres sur le groupe, blessant deux personnes.

D’autre part, l’armée israélienne a arrêté tôt jeudi matin six membres suspectés du Hamas, groupe terroriste palestinien, en Cisjordanie.

Quatre d’entre eux ont été arrêtés dans la région de Hébron, et les deux autres près de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...