Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Un soldat des forces spéciales dit avoir été harcelé pour son orientation sexuelle

Daniel Bloom affirme avoir été retenu dehors sous la pluie et fait face à des insultes homophobes, sans le soutien de son escadron et des commandants ; une enquête a été ouverte

Une capture d'écran de la publication Instagram de Daniel Bloom dans laquelle il raconte son expérience en tant que soldat gay dans l'armée israélienne. (Capture d'écran Instagram utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Une capture d'écran de la publication Instagram de Daniel Bloom dans laquelle il raconte son expérience en tant que soldat gay dans l'armée israélienne. (Capture d'écran Instagram utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Un ancien soldat de l’unité des forces spéciales canines d’Oketz a écrit vendredi dans une publication Instagram les abus qu’il dit avoir subis pendant son service militaire en raison de son orientation sexuelle.

« À mes commandants : je déteste chacun d’entre vous », a introduit Daniel Bloom. « Je veux que vous sachiez que je n’ai pas peur de vous, et j’espère qu’un jour nous nous rencontrerons pour que je puisse vous casser une bouteille de vin au visage. »

« Aux gars qui m’ont enfermé à l’extérieur sous la pluie à 3 heures du matin parce qu’ils avaient peur que l’homosexuel dans la pièce les touche, j’espère que vous développerez une identité complexe et riche, et non basée uniquement sur une masculinité toxique et sur l’ambiance des forces spéciales, et que vous arrêterez de penser qu’un minet de 60 kilos menace votre existence », a-t-il écrit.

« À mon commandant, qui m’a vu triste et seul, qui m’a pris à part et qui m’a dit que si je ne me faisais pas d’amis d’ici la fin du mois, il me mettrait dehors, j’espère que tu finiras triste et seul, et que la personne qui est censée être à tes côtés t’écrasera », a-t-il écrit.

Dans son message, qui compte actuellement plus de 34 000 likes sur Instagram, Bloom a également expliqué que des soldats l’avaient filmé et avaient répandu des rumeurs selon lesquelles il aurait touché des gens en pleine nuit et que son escadron n’avait rien fait quand il était confronté à ces abus.

« Je ne veux pas mentir, sourire et dire que tout va bien quand on me demande comment était mon service », a conclu Bloom.

« Aujourd’hui, je ne vis plus dans la peur, je vis dans la colère et je ne me tais pas. On dit que dans l’armée, ils vous décomposent pour pouvoir vous reconstruire plus fort. Aujourd’hui, je termine un chapitre sombre et épuisant de ma vie, et je me reprends pour aller dans une nouvelle direction », a-t-il écrit.

Une capture d’écran de la publication Instagram de Daniel Bloom dans laquelle il raconte son expérience en tant que soldat gay dans l’armée israélienne. (Capture d’écran Instagram utilisée conformément à l’article 27a de la loi sur le droit d’auteur)

Dans une réponse transmise à Kan au message de Bloom, Tsahal a déclaré qu’après qu’une plainte du soldat a été déposée il y a huit mois, les commandants avaient convoqué des militaires à ce sujet et qu’une enquête avait été ouverte.

En outre, la déclaration indique que le commandant de la brigade de Bloom s’était entretenu avec lui et avait exprimé sa tristesse en entendant les expériences vécues par l’ancien soldat.

L’intimidation sur la base de l’orientation sexuelle constitue un harcèlement sexuel selon la loi israélienne et peut être passible d’une peine pouvant aller jusqu’à deux ans de prison.

Selon les statistiques présentées à la Knesset l’année dernière, il y a eu 1 542 plaintes pour harcèlement sexuel dans l’armée israélienne en 2020, et dont seules 31 ont abouti à des inculpations.

L’unité Oketz est spécialisée dans les opérations impliquant des chiens. Les chiens sont dressés pour attaquer, détecter les explosifs et participer à des opérations de recherche et de sauvetage.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.