Israël en guerre - Jour 198

Rechercher

Un soldat tente de faire entrer en Israël 2 Palestiniens de Cisjordanie sans permis

Le militaire du bataillon Netzah Yehuda, qui a été arrêté, a été pris sur le fait au checkpoint Rantis avec deux hommes sans permis d'entrée ; il est actuellement interrogé

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Photo d'illustration : Des soldats israéliens interrogent des automobilistes au checkpoint des "Tunnels", le 12 octobre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash9)
Photo d'illustration : Des soldats israéliens interrogent des automobilistes au checkpoint des "Tunnels", le 12 octobre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash9)

Un soldat israélien a été arrêté samedi soir pour avoir tenté de faire entrer deux Palestiniens en Israël par le biais d’un carrefour de Cisjordanie, a dit l’armée.

Le militaire, membre du bataillon Netzah Yehuda controversé – qui est intégré au sein de la brigade Kfir – n’était pas en service pendant les faits survenus à proximité du carrefour de Rantis, un checkpoint proche de la ville israélienne d’Elad.

Le soldat a tenté de faire traverser le checkpoint à deux Palestiniens qui se trouvaient dans sa voiture, a annoncé Tsahal. Les deux passagers ne possédaient pas de permis d’entrée en Israël.

Il a été arrêté par les soldats de la police militaire, en charge de ce poste de contrôle, avant d’être confié aux soins du Département des enquêtes criminelles de la police militaire en vue d’un interrogatoire. Ses commandants se sont aussi rendus sur les lieux pour être informés des détails de l’affaire.

Netzah Yehuda, un bataillon déployé en Cisjordanie, a été envoyé sur la frontière syrienne pour la première fois au début du mois.

Les soldats ont, dans le passé, été accusés de permettre à des Palestiniens sans autorisation en bonne et due forme de pénétrer sur le territoire israélien en échange de pots-de-vin.

Au cours de l’année passée, Tsahal s’est attaqué à de nombreuses brèches dans la barrière de sécurité de Cisjordanie après que des terroristes palestiniens sont parvenus à entrer dans le pays en empruntant ces brèches.

Le nombre de Palestiniens entrant clandestinement en Israël en passant par les brèches a chuté en passant d’environ 30 000 personnes par jour au mois de mars 2022 à plusieurs centaines au mois d’avril 2022. Ce nombre a baissé à quelques dizaines, ces derniers mois, selon l’armée.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.