Un système antimissile réussit ses derniers tests
Rechercher

Un système antimissile réussit ses derniers tests

La "Fronde de David" représente un système intermédiaire entre celui appelé "Arrow 2" et le Dôme de fer

Un vol réussi de l'intercepteur de missiles du système Arrow 3, le 3 janvier 2014. (Crédit : ministère de la Défense)
Un vol réussi de l'intercepteur de missiles du système Arrow 3, le 3 janvier 2014. (Crédit : ministère de la Défense)

Le système antimissile « Fronde de David » a réussi ses derniers tests en Israël et devrait être prêt à être déployé en 2016 dans le cadre des efforts de l’Etat hébreu à se défendre face aux menaces régionales, ont indiqué lundi des responsables.

Ce système d’interception d’engins à moyenne portée, développé avec le soutien des Etats-Unis, doit être remis à l’armée de l’air israélienne « à la fin du premier trimestre 2016 », a déclaré Yair Ramati, chef de l’Organisation israélienne des missiles de défense.

La « Fronde de David » représente un système intermédiaire entre celui appelé « Arrow 2 », doté de missiles antimissile à longue portée, et les batteries d’interception de roquettes à courte portée du Dôme de fer.

Il a été développé par Rafael Advanced Defence Systems, un groupe israélien spécialisé dans l’armement, et la compagnie américaine Raytheon.

Israël avait déjà annoncé le 10 décembre avoir procédé avec succès à l’interception d’un missile factice au-dessus de la Méditerranée avec son système antimissile Arrow 3, développé avec les Etats-Unis.

Israël dit faire face à des menaces de la part de l’Iran et de son allié au Proche-Orient, le puissant mouvement terroriste chiite libanais Hezbollah.

Des responsables ont souligné que l’annonce de lundi n’était pas liée aux incidents de la veille lorsque des roquettes ont été tirées sur le nord d’Israël en provenance du sud du Liban, fief du Hezbollah. L’armée israélienne a tiré en retour des obus sur des cibles non précisées dans le sud du Liban.

Les tirs de roquettes libanaises pourraient être une riposte du Hezbollah après la mort de Samir Kuntar, tué samedi en Syrie dans un raid aérien qui a été imputé à Israël par le mouvement chiite. Israël n’a pas confirmé une telle attaque.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...