Une famille israélienne débarquée d’un vol Swissair à cause de leur enfant autiste
Rechercher

Une famille israélienne débarquée d’un vol Swissair à cause de leur enfant autiste

Après avoir été évacuée de l'avion, la famille Zalmanovich a découvert que leurs billets de retour avaient été annulés

Un Boeing 777 de  Swissair (Crédit : Capture d'écran site Swissair)
Un Boeing 777 de Swissair (Crédit : Capture d'écran site Swissair)

Sur un vol à destination de la Suisse, une famille israélienne a été débarquée de leur vol de correspondance et leurs billets de retour annulés sans aucun espoir de remboursement – parce que leur fils autiste a pleuré de manière incontrôlable dans l’avion.

La famille Zalmanovich vit à Hod Hasharon et s’est envolée la semaine dernière pour Zurich, en Suisse, pour rendre visite à leur famille. Mais sur un vol de correspondance de Genève, leur fils de huit ans, Yaheli, s’est mis à pleurer, et comme il ne pouvait pas être consolé, selon un article publié dans le quotidien hébreu Israel Hayom.

« Il s’est vomi dessus mais personne de l’équipage nous a demandé si nous avions besoin de quelque chose ou s’ils pouvaient nous aider ou ce qui pourrait calmer l’enfant », a dénoncé Noa Zalmanovich, la mère de Yaheli, dont les propos ont été repris par l’article. « Ils étaient occupés à s’excuser auprès des autres passagers pour la gêne occasionnée et peu après, on nous a informés que nous devions débarquer de l’avion ».

La famille a été « abandonnée avec nos bagages, choquée et humiliée. Il était 22 heures et, heureusement, nous avons pu prendre le dernier train pour Genève ».

Le comportement de la compagnie aérienne était « honteuse », a déclaré Noa. « À une époque où un enfant sur 68 est diagnostiqué comme étant sur le spectre autistique, je me serais attendue à une réaction un peu plus compréhensive de la part d’une société qui se veut être une compagnie aérienne de luxe ».

Mais la suite de l’histoire est pire.

Quand ils ont été débarqués du vol, le personnel naviguant de la compagnie aérienne a omis d’aviser la famille Zalmanovich que ce débarquement serait pris en compte comme si elle ne s’était pas présentée pour le vol de correspondance, et qu’ainsi leurs billets de retour pour Israël seraient aussi annulés. Swissair a décidé de leurs redonner des billets de retour en échange de quelque 2 000 dollars.

Swiss International Airlines a déclaré à Israel Hayom en réponse à cet incident que « nous nous excusons pour l’épreuve que cette famille a subie. Ce genre de comportement n’est pas caractéristique de cette société et ne coïncide pas avec notre politique; au contraire. Swiss[air] est impliqué dans la communauté, fait des dons discrètement et a même récemment affrété un vol pour un groupe de plusieurs dizaines d’enfants malades en Suisse. Nous tenons à souligner que l’incident fait l’objet d’une enquête stricte et nous nous assurerons que la famille soit indemnisée ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...