Une femme de 37 ans poignardée à mort à Jaffa
Rechercher

Une femme de 37 ans poignardée à mort à Jaffa

La police a arrêté le frère de la victime ; d’autre part, un homme a été poignardé à mort près de Haïfa

Une ambulance Magen David Adom, le 23 novembre 2010. Illustration. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Une ambulance Magen David Adom, le 23 novembre 2010. Illustration. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Une mère de quatre enfants, âgée de 37 ans, et un homme d’une cinquantaine d’années ont été poignardés à mort lors de deux incidents distincts mardi soir.

Dans le premier meurtre, la femme a été poignardée dans la ville portuaire de Jaffa, au sud de Tel Aviv, devant des membres de sa famille, selon l’enquête préliminaire.

Le service d’ambulance Magen David Adom a été appelé par la police rue Siona Tagger pour soigner la femme, qui souffrait de profondes blessures à l’arme blanche dans le cou et le dos.

Les tentatives de réanimation ont échoué, et les secouristes ont déclaré le décès de la femme sur les lieux.

« Nous sommes entrés dans l’appartement et avons vu une femme d’une trentaine d’années allongée sur le sol, inconsciente, qui ne respirait pas, n’avait pas de pouls, et présentait des signes de violence sur le corps. Nous lui avons donné un traitement médical et avons tenté de la réanimer, mais les secouristes ont finalement été obligés de prononcer son décès », a déclaré Arieh Farkush, secouriste de Magen David Adom.

La police a ensuite arrêté le suspect principal, le frère de la femme, qui avait fui les lieux et s’était caché à proximité.

Un autre membre de la famille a été arrêté quand des tâches de sang ont été identifiées sur sa chemise.

Peu après, un homme d’une cinquantaine d’années a été poignardé et tué à Tirat HaCarmel, près de Haïfa. Le motif de l’attaque n’était pas clair, et la police a annoncé qu’elle enquêtait.

Les deux victimes n’avaient pas été immédiatement identifiées par la police.

Howaida Shawa, 45 ans, habitante de Jaffa, a été retrouvée battue à mort dans le centre de la Cisjordanie le 23 octobre 2016. Son mari a été légèrement blessé, et a dit à la police qu'ils avaient subi un vol à main armée. (Crédit : autorisation)
Howaida Shawa, 45 ans, habitante de Jaffa, a été retrouvée battue à mort dans le centre de la Cisjordanie le 23 octobre 2016. Son mari a été légèrement blessé, et a dit à la police qu’ils avaient subi un vol à main armée. (Crédit : autorisation)

Cette semaine, une Israélienne avait été retrouvée battue à mort en Cisjordanie. La femme, Howaida Shawa, 45 ans, et son mari, dont le nom n’a pas été rendu public, ont été retrouvés dans une voiture sur la route 505, près du carrefour Yakir, en Cisjordanie, tôt dimanche matin. L’époux souffrait de blessures légères causées par ce qu’il a décrit à la police comme un vol à main armée.

Le couple habitait à Jaffa. Le mari a déclaré à la police qu’ils avaient visité un village arabe proche de l’implantation de Yakir quand ils ont été attaqués.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...