Rechercher

Une Italienne porte un t-shirt « Auschwitzland » à un rassemblement fasciste

Selene Ticchi, du Forza Movement, affirme que son choix vestimentaire relevait de "l'humour noir"

Selene Ticchi, une militante au sein du mouvement néo-fasciste Forza Nuova porte un t-shirt "Auschwitzland" durant un rassemblement à Predappio, le 28 octobre 2018. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Selene Ticchi, une militante au sein du mouvement néo-fasciste Forza Nuova porte un t-shirt "Auschwitzland" durant un rassemblement à Predappio, le 28 octobre 2018. (Crédit : capture d'écran YouTube)

ROME – Une militante d’extrême-droite italienne a fait scandale en portant un t-shirt sur lequel était imprimé un logo accompagné du mot « Auschwitzland », durant un rassemblement organisé dans la ville natale du dictateur fasciste Benito Mussolini.

Selene Ticchi a porté ce vêtement durant un rassemblement organisé dimanche dans la ville de Predappio, au nord-est de l’Italie. Les médias l’ont décrite comme affiliée au mouvement néo-fasciste Forza Nuova, et comme étant l’organisatrice du rassemblement.

Mussolini est né et enterré à Predappio, et sa tombe est un lieu de pèlerinage pour ses partisans d’extrême-droite.

Ce rassemblement est organisé chaque année pour marquer l’anniversaire de la « Marche de Rome », une manifestation qui a permis à Mussolini et à son parti nationaliste fasciste d’accéder au pouvoir en 1922.

Des clichés de Tichhi portant ce t-shirt ont fait le tour de la toile et suscité un tollé dans un pays où « l’apologie du fascisme » est interdite par la loi.

Le sénateur Francesco Laforgia, du mouvement de gauche Libre et Égaux, a évoqué l’affaire au Parlement devant le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini, dont le parti d’extrême-droite fait partie de la coalition du gouvernement. « L’apologie du fascisme… dans le système judiciaire italien, est un crime », a déclaré LaForgia.

« Je demande au ministre s’il a l’intention de faire appliquer cette loi, s’il partage cette comparaison entre un camp d’extermination et un parc d’attraction, et quelle mesure il a l’intention de prendre pour éviter que de tels événements se reproduisent. »

Ticchi a plaisanté sur ses choix vestimentaires, affirmant dans une interview que c’était « de l’humour noir ».

Les médias ont indiqué que près de 2 000 personnes ont défilé dans Predappio dans le cadre de ce rassemblement. Comme les années précédentes, ils ont fait le salut fasciste, porté des chemises blanches et des chapeaux caractéristiques de l’uniforme fasciste. Ils ont scandé des slogans du type « Duce, Duce » (leader, le titre de Mussolini) et porté des t-shirts avec l’inscription « hommage au Duce ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...