Rechercher

Une Palestinienne abattue après avoir accéléré en voiture vers des soldats – armée

L'armée déclare qu'elle enquête sur l'affaire après la mort de la jeune femme de 19 ans à Beitunia ; un autre passager du véhicule a été emmené à l'hôpital

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

La scène d'une fusillade, à l'initiative de Tsahal, à l'encontre d'un véhicule suspect dans la ville de Beitunia, en Cisjordanie, le 14 novembre 2022. (Crédit : Réseaux sociaux)
La scène d'une fusillade, à l'initiative de Tsahal, à l'encontre d'un véhicule suspect dans la ville de Beitunia, en Cisjordanie, le 14 novembre 2022. (Crédit : Réseaux sociaux)

Une jeune femme palestinienne a été tuée par les troupes israéliennes près de Ramallah en Cisjordanie tôt lundi, après que le véhicule dans lequel elle se trouvait a accéléré en direction des soldats, a déclaré l’armée.

Selon l’armée israélienne, lors de raids d’arrestation dans la nuit dans la ville de Beitunia, un véhicule suspect s’approchant des troupes a été repéré, et les soldats lui ont fait signe de s’arrêter.

« Mais [la voiture] a accéléré en direction des forces. En réponse, les forces ont tiré sur le véhicule », a déclaré Tsahal, ajoutant que « des impacts ont été identifiés. »

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne (AP) a indiqué que Sanaa at-Tal, 19 ans, une femme se trouvant dans la voiture, originaire de la ville d’ad-Dhahiriya, dans le sud de la Cisjordanie, a été tuée. Il n’a pas été précisé si elle était au volant du véhicule.

Une deuxième personne se trouvant dans la voiture a été emmenée par les militaires à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem pour y être soignée. On ignore son état de santé.

L’armée a déclaré qu’elle enquêtait sur les circonstances de l’incident.

Les troupes israéliennes ont arrêté un Palestinien recherché en Cisjordanie, le 14 novembre 2022. (Crédit : armée israélienne)

Au cours des raids menés dans la nuit en Cisjordanie, Tsahal a déclaré que neuf Palestiniens recherchés pour être interrogés sur des activités terroristes présumées, dont un à Beitunia, ont été arrêtés.

Aucun soldat israélien n’a été blessé au cours de ces opérations et tous les suspects ont été emmenés par l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet pour être interrogés.

L’armée israélienne a intensifié ses opérations en Cisjordanie à la suite d’une série d’attaques palestiniennes qui ont tué 19 personnes au printemps de cette année.

Depuis septembre, trois autres civils israéliens ont été tués dans des attaques.

Quatre soldats ont également été tués en Cisjordanie dans des attaques et au cours des opérations d’arrestation.

L’opération militaire a permis de procéder à plus de 2 000 arrestations lors de raids quasi quotidiens et a fait plus de 130 morts parmi les Palestiniens, essentiellement mais pas exclusivement, lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de sécurité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...