Une styliste arabe israélienne voit la mode comme un effort multiculturel
Rechercher
Made in Jaffa

Une styliste arabe israélienne voit la mode comme un effort multiculturel

Nadia Ibrahim Azizi veut séduire un large public, en s'adaptant à toutes les formes et à toutes les tailles

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

L'une des créations de Nadia Ibrahim Azzizi lors d'une soirée célébrant des créateurs arabes israéliens (avec l'aimable autorisation de Nadia Ibrahim Azzizi)
L'une des créations de Nadia Ibrahim Azzizi lors d'une soirée célébrant des créateurs arabes israéliens (avec l'aimable autorisation de Nadia Ibrahim Azzizi)

Une styliste de Jaffa voit la mode comme un moyen d’exprimer son style personnel, et l’entrepreneuriat féminin, et espère donner l’exemple.

Nadia Ibrahim Azizi, qui se dit arabe israélienne, a présenté un défilé de mode cette semaine au Beit Kandinoff de Jaffa, un espace qui présente des œuvres d’art, des expositions temporaires et des studios d’art privés.

« Il y a beaucoup de styles ici », a déclaré Azizi, diplômé de l’école de designe Shenkar. «Nous vivons dans un pays multiculturel et diversifié, nous avons des formes et des couleurs différentes, certaines sont grandes, d’autres moins ; certaines sont toniques, d’autres sont plus pulpeuses. Nous pratiquons également différentes religions, que nous soyons laïcs ou croyants. En plus de tout cela, nous avons nos carrières. Cette collection parle de tout cela. »

Un des vêtements décontractés Made in Jaffa de Nadia Ibrahim Azizi (Avec l’aimable autorisation de Nadia Ibrahim Azzizi)

Les créations d’Azizi vont des vêtements décontractés aux robes de cocktail, en passant par les robes de soirée et les robes de mariée, disponibles en prêt-à-porter et sur mesure.

Tout est confectionné dans son studio de Jaffa ; d’où le slogan de la soirée, « Made in Jaffa ».

Ses pièces ont été complétées par des dessins exposés par trois autres designers arabes israéliens.

Il y avait des sacs créés par Rafat Omar, et les mannequins portaient des chaussures créées par la créatrice Sutra Sahar Abu Seif et des bijoux de Hanan Masalha, qui a crée la ligne de bijoux géométriques Mizyan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...