Rechercher

Une vidéo montre des détails, encore jamais révélés, de l’épave du Titanic

Une nouvelle vidéo sous-marine révèle que le navire englouti s'est détérioré depuis sa dernière visite en 2021 ; les scientifiques étudient la vitesse de dégradation du paquebot

L'épave du Titanic dans une vidéo prise en résolution 8K par la société d'exploration sous-marine OceanGate Expeditions. (Crédit : Screengrab/YouTube)
L'épave du Titanic dans une vidéo prise en résolution 8K par la société d'exploration sous-marine OceanGate Expeditions. (Crédit : Screengrab/YouTube)

Une nouvelle vidéo de haute qualité de l’épave du Titanic publiée cette semaine a fourni de nouvelles images « étonnantes » du site qui, comme l’espèrent les experts, permettront aux scientifiques de déterminer la vitesse à laquelle le paquebot se désagrège.

La vidéo filmée en 8K par la société d’exploration sous-marine OceanGate Expeditions est la plus haute qualité jamais obtenue de l’épave. Elle montre la proue du Titanic, l’ancre bâbord, la coque, la chaîne d’ancre et la grue utilisée pour déployer l’ancre.

Sur les 2 240 passagers, plus de 1 500 personnes ont péri lorsque le Titanic a sombré le 15 avril 1912, après que le luxueux navire – alors le plus grand paquebot jamais construit – eut heurté un iceberg dans l’Atlantique Nord lors de son voyage inaugural entre Southampton, en Angleterre, et New York.

L’épave a été découverte en septembre 1985 par l’explorateur américain Robert Ballard et le scientifique français Jean-Louis Michel, à environ 685 km de Terre-Neuve, au Canada.

« J’étudie l’épave depuis des décennies et j’ai effectué de nombreuses plongées. Je ne me souviens pas avoir vu une autre image montrant un tel niveau de détail », a déclaré Rory Golden, plongeur spécialisé dans les recherches sur le Titanic.

Golden a déclaré que parmi les détails qui peuvent être vus, pour la première fois dans la nouvelle vidéo, il y a la chaudière à simple flot, une partie de la salle des machines du Titanic qui a coulé au fond de l’océan.

« L’une des images les plus étonnantes montre l’une des chaudières à simple flot qui est tombée au fond de l’océan lorsque le Titanic s’est brisé en deux », a déclaré Golden à Sky News.

« Je n’avais jamais vu le nom du fabricant de l’ancre, ‘Noah Hingley & Sons Ltd’, sur l’ancre bâbord », a-t-il ajouté.

« Il est passionnant de constater qu’après tant d’années, nous avons peut-être découvert un nouveau détail qui n’était pas visible avec les générations précédentes de technologies de caméra », a-t-il ajouté.

Les universitaires ont remarqué de légers changements sur l’épave depuis la dernière expédition, qui remonte à 2021. Ces changements les aideront dans leurs études sur la vitesse de décomposition du Titanic.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...