Israël en guerre - Jour 193

Rechercher

USA : des groupes juifs contestent une réduction du budget fédéral de sécurité

La Sécurité intérieure a vu son budget réduit de 1,2 billion de dollars suite à un accord de dernière minute entre Biden, le Sénat démocrate et la Chambre des représentants républicaine

Des policiers montant la garde devant la Synagogue unie de Hoboken, à Hoboken, dans le New Jersey, le 3 novembre 2022. (Crédit : AP Photo/Ryan Kryska)
Des policiers montant la garde devant la Synagogue unie de Hoboken, à Hoboken, dans le New Jersey, le 3 novembre 2022. (Crédit : AP Photo/Ryan Kryska)

WASHINGTON (JTA) – Sept grandes organisations juives qui ont fait pression pour obtenir des subventions fédérales pour la sécurité ont dénoncé les coupes dans le programme.

La réduction des 305 millions de dollars budgétisés l’année dernière pour le programme de subventions à la sécurité à but non lucratif, géré par le ministère de la Sécurité intérieure, intervient alors que les informations faisant état d’attaques et de menaces antisémites se sont multipliées pendant la guerre entre Israël et le Hamas à Gaza.

« Ces fonds ne sont pas seulement des subventions ; ce sont des lignes de vie qui ont fortifié des institutions vitales contre la haine et la violence », peut-on lire dans le communiqué publié mardi par les Fédérations juives d’Amérique du Nord, l’American Jewish Committee (AJC), l’Anti-Defamation League (ADL), le Secure Community Network, l’Orthodox Union et la Conférence des présidents des principales organisations juives américaines. « Les mesures de sécurité que ces fonds ont permis de mettre en place dans les établissements juifs du pays ont sauvé des vies et évité des tragédies. »

Ces réductions, qui ont touché l’ensemble du département de la Sécurité intérieure, ont été décidées dans le cadre d’un vaste programme de dernière minute de 1 200 milliards de dollars négocié par la Maison Blanche de Biden, le Sénat Démocrates et la Chambre des représentants des États-Unis dirigée par les Républicains.

Seuls 42 % des 305 millions de dollars disponibles ont été utilisés l’année dernière, selon un communiqué publié en septembre dernier par le sénateur Chris Murphy, un Démocrate du Connecticut qui soutient le programme.

Les groupes n’ont pas évoqué le budget de l’année dernière dans leur déclaration, mais ont indiqué que la menace s’est accrue depuis que le Hamas a lancé une guerre contre Israël le 7 octobre, déclenchant des attaques et des menaces contre les juifs et les musulmans. Depuis sa création en 2005, les groupes juifs sont les principaux récipiendaires du programme. Les Musulmans ont récemment cherché à obtenir des fonds en raison des menaces contre leurs institutions.

« L’importance du NSGP s’est accrue à la suite des événements horribles des attaques terroristes du Hamas du 7 octobre contre Israël, soulignant la nécessité de mesures de sécurité solides dans les communautés vulnérables, face à l’augmentation des incidents contre la communauté juive à travers les États-Unis », a déclaré le gouvernement.

Le financement du programme, qui ne s’élevait qu’à 15 millions de dollars lors de son lancement en 2005, a explosé ces dernières années. Des législateurs de premier plan, dont le sénateur Chuck Schumer, Démocrate juif de New York et chef de la majorité au Sénat, ont déclaré qu’ils souhaitaient le porter à 1 milliard de dollars.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.