USA: Enquête sur une photo qui montre des policiers faire le salut nazi
Rechercher

USA: Enquête sur une photo qui montre des policiers faire le salut nazi

Le gouverneur de Virginie occidentale a ordonné le renvoi de tous les employés impliqués dans la photo : "Une telle chose ne sera pas tolérée sous ma direction"

Une photographie d'agents de l'administration pénitentiaire en formation en Virginie occidentale, faisant le salut nazi (Crédit : Département des Affaires militaires et de la sécurité publique de Virginie occidentale)
Une photographie d'agents de l'administration pénitentiaire en formation en Virginie occidentale, faisant le salut nazi (Crédit : Département des Affaires militaires et de la sécurité publique de Virginie occidentale)

Plusieurs agents de l’administration pénitentiaire en formation, dans l’état de Virginie occidentale, font actuellement l’objet d’une enquête après l’apparition d’une photographie, jeudi, les montrant en train de faire le salut nazi tout en étant vêtus de leurs uniformes.

Cette photo – sur laquelle les visages de plus des 30 participants inscrits au cours de formation de base ont été floutés – apparaissent faisant le salut sous un panneau qui dit « Hail Byrd ». Le cliché semble avoir été pris lors de la remise des diplômes du cours.

Le gouverneur de Virginie Occidentale, Jim Justice, a fait savoir qu’il avait ordonné le renvoi de tous les fonctionnaires qui auraient participé à la photographie.

« Cela ne sera pas toléré sous ma direction – au sein de la division de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion – pas plus que dans n’importe quelle agence du gouvernement d’Etat », a déclaré Justice dans un communiqué.

Le gouverneur de Virginie Occidentale, Jim Justice, s’exprime lors d’une table ronde à Huntington, en Virginie Occidentale, le 8 juillet 2019 (Crédit : AP Photo/Andrew Harnik, File)

Il a également indiqué avoir demandé à Jeff Sandy, chef du département de l’état aux Affaires militaires et à la sécurité publique, d’enquêter sur l’incident.

Sandy a envoyé mercredi une note aux employés qualifiant le cliché de « répugnant, blessant, perturbant, hautement insensible et totalement inapproprié ».

Il a annoncé qu’un certain nombre d’employés avaient été suspendus en raison de l’incident et qu’il s’était tourné vers les responsables religieux pour « aider à prendre en charge le problème avec efficacité ».

Un porte-parole du département des Affaires militaires et de la sécurité publique a expliqué que le panneau « Hail Byrd » se référait à un instructeur de la formation, a dit le Washington Post, et non au sénateur américain Robert Byrd.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...