USA : l’homme qui voulait tuer massivement des Juifs poste de nouvelles menaces
Rechercher

USA : l’homme qui voulait tuer massivement des Juifs poste de nouvelles menaces

A Washington, Dakota Reed, 20 ans, qui avait été libéré sous caution, a été renvoyé en prison mais n'a pas été inculpé pour crimes de haine

Des agents du FBI et d'autres surveillent les abords de la synagogue Tree of Life dans le quartier Squirrel Hill de Pittsburgh après une fusillade qui a fait onze morts, le 28 octobre 2018 (Crédit : Brendan SMIALOWSKI / AFP)
Des agents du FBI et d'autres surveillent les abords de la synagogue Tree of Life dans le quartier Squirrel Hill de Pittsburgh après une fusillade qui a fait onze morts, le 28 octobre 2018 (Crédit : Brendan SMIALOWSKI / AFP)

JTA — Un jeune homme de l’Etat de Washington qui était en liberté provisoire après avoir été accusé de deux crimes – il avait écrit sur Facebook qu’il voulait commettre une fusillade de masse contre des cibles Juives – a posté des messages encore plus violents assortis de menaces contre la communauté juive.

Dakota Reed, 20 ans, avait été libéré sous caution – moyennant 50 000 dollars – au mois de décembre. Mais suite à ces nouvelles publications sur les réseaux sociaux, il est retourné en détention le 8 avril et sa caution a été fixée à 500 000 dollars, a fait savoir le site Herald.net, basé à Washington.

Ses nouveaux posts faisaient référence à la fin du « ZOG » – ou « gouvernement d’occupation sioniste » – une théorie du complot d’extrême-droite selon laquelle les Juifs contrôleraient le gouvernement américain.

« J’ouvre le feu pour 30 Juifs », avait écrit Reed au mois de novembre. « Pas de jeu de mots. A bientôt les goys. » D’autres publications faisaient référence à une fusillade dans une synagogue en 2025.

Il n’a pas été accusé de crime de haine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...