USA : Un mémorial d’Anne Franck vandalisé dans l’Idaho
Rechercher

USA : Un mémorial d’Anne Franck vandalisé dans l’Idaho

Le mémorial, qui était jusqu'à récemment la seule statue des Etats-Unis de l'adolescente hollandaise tuée pendant la Shoah, avait été renversé en 2007 et vandalisé en 2017

Le groupe qui avait érigé le mémorial d'Anne Frank à Boise, dans l'Idaho, a publié des photos montrant qu'il a été vandalisé. (Crédit :  Facebook via JTA)
Le groupe qui avait érigé le mémorial d'Anne Frank à Boise, dans l'Idaho, a publié des photos montrant qu'il a été vandalisé. (Crédit : Facebook via JTA)

JTA — Une statue d’Anne Frank à Boise, dans l’Idaho, a été vandalisée. Des autocollants représentant des croix gammées ont été placés sur ce mémorial ainsi que le message « nous sommes partout ».

Le département de la police de Boise a retiré neuf autocollants du mémorial des droits humains Anne Frank, selon KTVB, une chaîne locale. L’un des autocollants avait été placé sur le journal intime contenu dans la sculpture. Ils ont été installés là entre lundi soir et mardi matin et la police examine actuellement les images tournées par les caméras de sécurité pour identifier les auteurs.

« J’ai peur pour ce qui arrive à notre communauté », a dit un post publié sur Facebook par le Centre des droits humains Wassmuth, l’organisation locale à l’origine du mémorial en 2002.

Cette statue – qui, jusqu’à une date récente, était la seule représentant Anne Frank aux Etats-Unis – avait été renversée par des voyous en 2007 et encore une fois vandalisée en 2017.

Anne Frank (Crédit : Domaine public)

Plus tard, après de nombreuses expressions de soutien, le centre a écrit sur Facebook : « Que chacun d’entre nous se dresse dans nos maisons, dans nos quartiers, dans nos écoles et sur nos lieux de travail quand nous entendons des mots qui diminuent ou marginalisent les membres de notre communauté. Puissions-nous tous nous dresser et être une force de bonté ».

Une photo publiée par le centre a montré, mercredi soir, que des bouquets de fleur avaient été posés aux pieds de la statue.

« C’est choquant et perturbant et nous savons que cela ne reflète pas les valeurs de notre communauté », a déclaré la maire de Boise, Lauren McLean, dans un communiqué.

Selon KTVB, le mémorial de Boise était la seule statue d’Anne Frank, une adolescente hollandaise assassinée pendant la Shoah et dont le journal intime racontant sa vie dans la clandestinité en avait fait un symbole de la haine et de la destruction nazis, dans le pays. Un musée, en Nouvelle Orléans, a érigé une statue de la jeune fille l’année dernière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...