Rechercher

Virus : un million de doses de vaccin livrées à Gaza depuis les Emirats

Les autorités sanitaires du territoire ont recensé 197 000 personnes contaminées depuis le début de la pandémie, dont quelque 1750 sont décédées

Des Palestiniens du ministère de la Santé reçoivent une cargaison de doses de vaccin russe contre le coronavirus Sputnik V envoyée par les Émirats arabes unis, après que les autorités égyptiennes ont autorisé l'entrée à Gaza par le passage de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 21 février 2021. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)
Des Palestiniens du ministère de la Santé reçoivent une cargaison de doses de vaccin russe contre le coronavirus Sputnik V envoyée par les Émirats arabes unis, après que les autorités égyptiennes ont autorisé l'entrée à Gaza par le passage de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 21 février 2021. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)

Un million de doses du vaccin anticoronavirus russe Spoutnik ont été livrées mercredi à la bande de Gaza, un don des Emirats arabes unis à l’enclave palestinienne confrontée à une hausse de contaminations par le variant Omicron.

Le lot de vaccins, le plus important envoyé vers le territoire palestinien depuis le début de la pandémie, a été acheminé via le point de passage de Rafah entre l’Egypte et Gaza avant d’être stocké dans des entrepôts du ministère de la Santé du Hamas, groupe terroriste islamiste au pouvoir dans le territoire palestinien.

La livraison intervient au moment où l’enclave, soumise à des restrictions israéliennes depuis 15 ans, est confrontée à la propagation du variant Omicron et une hausse des personnes infectées, a noté Majdi Dahir, directeur de la médecine préventive au ministère de la Santé.

Les doses arrivées mercredi seront destinées en priorité aux écoliers de plus de 12 ans, a précisé lors d’une conférence de presse à Rafah un responsable du ministère de la Santé, Mahmoud Hammad.

Mohammad Dahlane en 2006. (Crédit : Michal Fattal/Flash90)

M. Hammad a précisé que la livraison avait été facilitée par l’intervention de Mohammed Dahlane, grand rival du président de l’Autorité palestinienne (AP) et chef du parti Fatah, Mahmoud Abbas. Originaire de la bande de Gaza, M. Dahlane vit depuis de nombreuses années aux Emirats.

En mars dernier, M. Dahlane, ex-chef des forces palestiniennes à Gaza devenu conseiller du prince héritier émirati, avait déjà revendiqué l’envoi de dizaines de milliers de doses de vaccins vers l’enclave minée par les guerres et la pauvreté.

Les autorités sanitaires du territoire de 2,3 millions d’habitants ont officiellement recensé 197 000 personnes contaminées depuis le début de la pandémie, dont quelque 1 750 sont décédées. Elles n’indiquent pas combien de malades sont infectés par le variant Omicron précisément.

Avec le lot de mercredi, environ 2,9 millions de doses ont été acheminées vers Gaza au total, mais seulement 578 665 habitants ont reçu deux doses de vaccin, selon les données des autorités locales.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...