Israël en guerre - Jour 138

Rechercher

Washington révèle qu’Israël a laissé entrer des marchandises commerciales à Gaza

« Nous espérons que ce canal se pérennisera et gagnera en intensité lors des prochains jours », a déclaré le porte-parole du Département d'État

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Matthew Miller, porte-parole du Département d'État américain, lors d'une conférence de presse, le 23 juin 2023. (Crédit : Capture d'écran YouTube)
Matthew Miller, porte-parole du Département d'État américain, lors d'une conférence de presse, le 23 juin 2023. (Crédit : Capture d'écran YouTube)

Israël a autorisé samedi l’entrée de marchandises commerciales à Gaza, pour la première fois depuis le début de la guerre, a révélé le porte-parole du Département d’État américain, Matthew Miller.

Israël n’en a pas encore fait l’annonce lui-même, alors que cela fait partie des deux mesures adoptées au cours du week-end, suite à d’importantes pressions américaines.

Dimanche, pour la première fois depuis le début de la guerre, Israël a rouvert son point de passage de Kerem Shalom pour permettre l’entrée directe de l’aide humanitaire à Gaza depuis Israël et pas que depuis Rafah.

Cette décision a permis l’entrée de près de 200 camions à Gaza pour la première fois depuis la trêve de sept jours de la fin novembre.

Les marchandises commerciales acheminées samedi sont passées par le point de passage de Rafah, en Égypte : elles contenaient essentiellement des vivres, a expliqué Miller, ajoutant que de nouveaux chargements de denrées commerciales seraient acheminées dans la bande de Gaza lundi.

« Nous espérons que ce canal se pérennisera et gagnera en intensité lors des prochains jours », a ajouté M. Miller. « C’est une étape cruciale vers l’amélioration de la vie du peuple palestinien à Gaza, car ce n’est pas uniquement de l’aide humanitaire, ce sont aussi des biens commerciaux qui peuvent être vendus dans les magasins et sur les marchés. »

« Bien que les avancées de ce week-end [en matière d’aide] soient importantes, elles ne sont pas encore suffisantes. Nous continuerons à travailler en étroite collaboration avec les gouvernements d’Israël, d’Égypte et des pays partenaires de la région pour accroître encore l’aide humanitaire dont bénéficie Gaza afin de répondre aux besoins du peuple palestinien », a conclu M. Miller.

M. Miller a déclaré que le passage de la frontière et l’arrivée des camions commerciaux étaient le « résultat d’une diplomatie intensive » menée par des diplomates américains, dont le secrétaire d’État Antony Blinken.

Lors d’une visite du conseiller américain à la sécurité nationale, Jake Sullivan, à la fin de la semaine dernière, Israël a également annoncé l’ouverture d’un autre point de passage vers Gaza, celui de Kerem Shalom.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.