Israël en guerre - Jour 138

Rechercher

Yaïr Lapid : Matanyahu Englman ne devrait pas enquêter sur les échecs du 7 octobre

Malgré ses prises de position, le contrôleur de l'État, nommé par le Premier ministre, ne convient pas pour enquêter sur les échecs du gouvernement selon le chef de l'opposition

Le contrôleur de l'État Matanyahu Englman. (Crédit : Bureau du Contrôleur de l'État)
Le contrôleur de l'État Matanyahu Englman. (Crédit : Bureau du Contrôleur de l'État)

Le chef de l’opposition Yaïr Lapid a estimé lundi qu’on « ne peut pas compter sur le contrôleur de l’État Matanyahu Englman pour enquêter de manière appropriée sur les échecs du gouvernement le 7 octobre parce qu’il a été nommé par le Premier ministre Benjamin Netanyahu ».

Le chef de l’opposition a appelé à la création d’une commission d’enquête de l’État.

« Un contrôleur nommé par Netanyahu qui n’a publié aucun rapport sur la responsabilité personnelle de ce dernier ne peut pas enquêter sur cet échec », a ajouté Lapid lors d’un point presse avant la réunion hebdomadaire des factions de son parti Yesh Atid à la Knesset, arguant qu’en tant qu’employé de l’État, Englman « ne peut pas enquêter sur le plus grand échec de l’histoire de l’État ».

Après l’attaque dévastatrice du groupe terroriste palestinien du Hamas, au cours de laquelle plus de 1 200 personnes ont été massacrées et plus de 240 prises en otage, Englman avait critiqué le gouvernement pour son état d’impréparation au déclenchement de la guerre, dans un courrier adressé au Premier ministre.

« Rien ne justifie la réaction tardive du gouvernement israélien », avait alors écrit le contrôleur de l’État.

À la fin du mois dernier, Englman a déclaré que son bureau « ne négligerait aucune piste » dans son enquête sur les multiples échecs survenus avant, pendant et après le massacre du 7 octobre perpétré par le Hamas, alors qu’il définissait les paramètres d’une enquête gargantuesque sur la question, et notamment l’examen des personnes ayant une « responsabilité individuelle » dans les « échecs à tous les niveaux – politique, armée et société civile ».

Netanyahu et les membres de son gouvernement ont exprimé leur opposition à la formation de toute enquête indépendante sur les échecs du gouvernement avant la fin des combats à Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.