Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

Yitzhak Yosef : Les Juifs laïcs qui mangent non-casher « s’abrutissent »

Dans ses derniers propos incendiaires, le grand rabbin séfarade a aussi déclaré que les Juifs non religieux "ne s'épanouissent pas dans la vie" et sont "jaloux" des haredim

Le grand rabbin séfarade d'Israël, Yitzhak Yosef, s'exprimant lors d'une cérémonie, à Jérusalem, le 22 septembre 2022. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Le grand rabbin séfarade d'Israël, Yitzhak Yosef, s'exprimant lors d'une cérémonie, à Jérusalem, le 22 septembre 2022. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Le grand rabbin séfarade Yitzhak Yosef a qualifié les Juifs laïcs de « pitoyables » et de « stupides », dans des propos tenus lors d’un sermon prononcé ce week-end et qui ont été rendus publics dimanche sur les réseaux sociaux.

« Je suis au tribunal rabbinique, je reçois des affaires et je vois ce qui se passe dans la communauté laïque. La communauté laïque souffre. Ils ne trouvent pas d’épanouissement dans la vie. Tout est fait pour satisfaire les désirs profanes », a déclaré Yosef dans son sermon.

« C’est incroyable, mais nous devons les sensibiliser davantage. Heureusement que certaines organisations le font : elles les familiarisent avec la réalité et les ramènent à la repentance. C’est ce qu’il faut faire et c’est ce que [le père de Yosef, l’ancien grand rabbin Ovadia Yosef] faisait », a-t-il ajouté, faisant référence aux organisations orthodoxes telles que Rosh Yehudi.

Le groupe religieux orthodoxe a notamment attiré l’attention à Yom Kippour pour avoir installé une mehitza improvisée – une sorte de cloison ou de barrière utilisée pendant les prières pour séparer les hommes des femmes, conformément à la halakha – la loi juive orthodoxe – lors d’un office de prière public à Tel Aviv, au mépris d’une décision de justice confirmant la politique municipale de non séparation des sexes dans les espaces publics.

À LIRE : Tel Aviv: Lors d’une prière collective, les anti-refonte prônent un « autre judaïsme »

Au cours de son sermon, Yosef a déclaré « qu’une personne qui mange non-casher a le cerveau stupide, elle ne peut pas comprendre les choses, elle ne les saisit pas. Dès qu’elle commence à manger casher, on peut commencer à l’influencer ».

Le rabbin a également déclaré que les Juifs laïcs sont « jaloux des Juifs haredim ». « C’est de la jalousie (…). Tout cela vient de la jalousie et devient de la haine. »

Néanmoins, Yosef a déclaré qu’il pensait que la majorité des Juifs israéliens aimaient le judaïsme et a noté que seule une « infime minorité » avait participé à la manifestation contre les prières séparées par sexe à Tel Aviv.

Les commentaires de Yosef, qui a l’habitude de faire des déclarations incendiaires, ont été dénoncés par des personnalités de l’opposition.

Le leader de l’opposition, le député Yaïr Lapid en conférence de presse, à Tel Aviv, le 20 septembre 2023. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

« Avec ses mots, le rabbin Yosef a changé la définition de son rôle. Il n’est pas le grand rabbin d’Israël, mais plutôt le rabbin d’une minorité bruyante qui, depuis les tribunes, maudit des millions de Juifs qui servent dans l’armée, se mettent en danger et sacrifient leur vie, travaillent et soutiennent ce pays », a déclaré le chef de l’opposition, Yaïr Lapid (Yesh Atid). « Il avait raison sur un point : ils se sont sentis un peu stupides ce soir lorsqu’ils se sont rappelés que ce sont eux qui paient son salaire. »

Le député Avigdor Liberman, chef du parti laïc de droite Yisrael Beytenu, a également dénoncé Yosef.

« La seule bêtise est que la population laïque finance et paie le salaire d’une personne arriérée comme vous », a-t-il déclaré.

Le député Gilad Kariv (Avoda), un rabbin réformé, a qualifié les commentaires de Yosef de « plus graves que n’importe quel autre incident survenu à Yom Kippour ».

Le député Avoda Gilad Kariv pendant une réunion de la commission parlementaire de la Constitution, du Droit et de la Justice, sur le projet de loi de la « raisonnabilité », le 17 juillet 2023. (Crédit : Danny Shem Tov/Porte-parole de la Knesset)

« L’homme occupe une position gouvernementale et judiciaire. Certaines des déclarations ont été faites en référence directe à son rôle de juge. Dans l’assistance se trouvaient des membres de la Knesset, des juges rabbiniques et des rabbins », a souligné Kariv.

« Il est intéressant de voir si ceux qui condamnent les regrettables événements de Yom Kippour sur le Kikar Dizengoff condamneront les propos du rabbin Yosef dans les mêmes termes, ou s’ils continueront d’affluer vers lui », a poursuivi Kariv.

Le député a également précisé qu’il faisait « principalement référence à plusieurs membres de la Knesset et à des dirigeants publics des partis d’opposition », dans une référence apparente au député Benny Gantz et à sa faction de centre-droit HaMahane HaMamlahti.

Yosef a fait de nombreuses remarques controversées dans le passé, notamment en dénigrant les Juifs réformés, les immigrants de l’ex-Union soviétique et en comparant les Afro-Américains à des « singes« .

En avril, il avait demandé au ministre de l’Intérieur Moshe Arbel, membre du parti ultra-orthodoxe le Shas co-fondé par le père de Yosef, de ne fournir des fonds qu’aux municipalités qui construisent des synagogues. Le rabbin s’était également attiré des critiques pour ses prises de position partisanes, notamment en appelant à faire avancer la clause dite « dérogatoire » dans le cadre du projet de refonte du système judiciaire du gouvernement, afin de permettre l’adoption d’une législation qui modifiera la définition de ce que l’État considère comme un Juif.

Toutefois, Yosef a depuis appelé au dialogue sur la refonte judiciaire afin d’éviter une « guerre civile », tout en affirmant que la Haute Cour n’est « pas au-dessus » du tribunal rabbinique.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.