Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Yom HaZikaron : 24 213 soldats et 4 255 victimes du terrorisme

59 soldats ont été tués au cours de leur service militaire depuis les cérémonies de Yom HaZikaron de l’an dernier

  • Les dirigeants israéliens et le personnel militaire se tenant en silence alors qu'une sirène retentit pour marquer le début de la journée commémorative annuelle d'Israël, lors d'une cérémonie au mur Occidental, à Jérusalem, le 24 avril 2023. (Crédit : Capture d'écran de la Douzième chaîne)
    Les dirigeants israéliens et le personnel militaire se tenant en silence alors qu'une sirène retentit pour marquer le début de la journée commémorative annuelle d'Israël, lors d'une cérémonie au mur Occidental, à Jérusalem, le 24 avril 2023. (Crédit : Capture d'écran de la Douzième chaîne)
  • Des Israéliens visitant le cimetière militaire du mont Hertzl, à Jérusalem, le 24 avril 2023. (Crédit : AP Photo/Ohad Zwigenberg)
    Des Israéliens visitant le cimetière militaire du mont Hertzl, à Jérusalem, le 24 avril 2023. (Crédit : AP Photo/Ohad Zwigenberg)
  • Le président Isaac Herzog marquant le début de Yom HaZikaron, lors d'une au mur Occidental, le 24 avril 2023. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)
    Le président Isaac Herzog marquant le début de Yom HaZikaron, lors d'une au mur Occidental, le 24 avril 2023. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)
  • À  l'approche de Yom Hazikaron, des personnes se rendant sur les tombes de soldats israéliens tombés au combat au cimetière militaire de Kiryat Shaul, à Tel Aviv, le 24 avril 2023. (Crédit : Tomer Neurberg/Flash90)
    À l'approche de Yom Hazikaron, des personnes se rendant sur les tombes de soldats israéliens tombés au combat au cimetière militaire de Kiryat Shaul, à Tel Aviv, le 24 avril 2023. (Crédit : Tomer Neurberg/Flash90)
  • Des scouts israéliens allumant des torches lors de la cérémonie de Yom HaZikaron, commémorant les soldats tombés au combat au cimetière militaire du mont Hertzl, à Jérusalem, le 24 avril 2023. (Crédit : AP Photo/Ohad Zwigenberg)
    Des scouts israéliens allumant des torches lors de la cérémonie de Yom HaZikaron, commémorant les soldats tombés au combat au cimetière militaire du mont Hertzl, à Jérusalem, le 24 avril 2023. (Crédit : AP Photo/Ohad Zwigenberg)
  • Le président Isaac Herzog marquant le début de Yom HaZikaron, lors d'une au mur Occidental, le 24 avril 2023. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)
    Le président Isaac Herzog marquant le début de Yom HaZikaron, lors d'une au mur Occidental, le 24 avril 2023. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)
  • Le chef d'état-major de Tsahal, Herzi Halevi, s'exprimant lors de la cérémonie de Yom HaZikaron au mur Occidental, le 24 avril 2023. (Crédit : Capture d'écran YouTube)
    Le chef d'état-major de Tsahal, Herzi Halevi, s'exprimant lors de la cérémonie de Yom HaZikaron au mur Occidental, le 24 avril 2023. (Crédit : Capture d'écran YouTube)
  • Le président Isaac Herzog marquant le début de Yom HaZikaron en Israël, lors d'une cérémonie au mur Occidental, le 24 avril 2023. (Crédit : Capture d'écran de la Onzième chaîne)
    Le président Isaac Herzog marquant le début de Yom HaZikaron en Israël, lors d'une cérémonie au mur Occidental, le 24 avril 2023. (Crédit : Capture d'écran de la Onzième chaîne)
  • Le président Isaac Herzog s'exprimant au début de Yom Hazikaron, lors d'une cérémonie commémorative au mur Occidental, le 24 avril 2023. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)
    Le président Isaac Herzog s'exprimant au début de Yom Hazikaron, lors d'une cérémonie commémorative au mur Occidental, le 24 avril 2023. (Crédit : Kobi Gideon/GPO)

Halevi appelle à laisser les clivages politiques en dehors des cimetières militaires

Le chef d'état-major de Tsahal, Herzi Halevi, s'exprimant lors de la cérémonie de Yom HaZikaron au mur Occidental, le 24 avril 2023. (Crédit : Capture d'écran YouTube)
Le chef d'état-major de Tsahal, Herzi Halevi, s'exprimant lors de la cérémonie de Yom HaZikaron au mur Occidental, le 24 avril 2023. (Crédit : Capture d'écran YouTube)

Le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général Herzi Halevi, a pris la parole lors de la cérémonie d’ouverture de Yom HaZikaron au mur Occidental, dans la Vieille Ville de Jérusalem, en disant qu’il espère que la controverse sur la réforme du système judiciaire restera en dehors des cimetières militaires.

« Demain, nous nous tiendrons dans les cimetières aux côtés des familles [endeuillées]. Je souhaite qu’en ce jour, qui est le plus important, nous soyons fidèles à notre héritage et que nous nous consacrions exclusivement à la solitude avec le souvenir de ceux qui sont tombés au champ d’honneur et avec la douleur de leur disparition. Par-dessus tout, et au-delà de toute controverse », a dit Halevi.

« La controverse est peut-être le plus beau cadeau que le peuple juif ait fait à l’humanité. Le peuple d’Israël porte Hillel et Shammaï depuis environ 2 000 ans », a expliqué Halevi, faisant référence à deux écoles de pensée juive.

« Dans la Guemara, il est dit que bien que Beit Shammaï et Beit Hillel aient été divisés, ils ne se sont pas abstenus de se marier l’un avec l’autre. Pour vous enseigner que l’affection et l’amitié profonde sont nécessaires pour accomplir le dicton : ‘Ils aimaient la vérité et la paix’. »

L’expression biblique hébraïque est généralement utilisée en guise de conclusion pour appeler au compromis, à la communication positive ou à la compréhension mutuelle, même si le différend persiste.

Israël se souvient des soldats tombés au combat lors d’une cérémonie au mur Occidental

Le président Isaac Herzog marquant le début de Yom HaZikaron en Israël, lors d'une cérémonie au mur Occidental, le 24 avril 2023. (Crédit : Capture d'écran de la Onzième chaîne)
Le président Isaac Herzog marquant le début de Yom HaZikaron en Israël, lors d'une cérémonie au mur Occidental, le 24 avril 2023. (Crédit : Capture d'écran de la Onzième chaîne)

Israël se souvient de ses 28 468 soldats tombés au combat et des victimes du terrorisme lors d’une cérémonie au  mur Occidental.

Herzog: Les sirènes commémoratives sont un appel à l’unité en ces « jours de discorde »

Les dirigeants israéliens et le personnel militaire se tenant en silence alors qu'une sirène retentit pour marquer le début de la journée commémorative annuelle d'Israël, lors d'une cérémonie au mur Occidental, à Jérusalem, le 24 avril 2023. (Crédit : Capture d'écran de la Douzième chaîne)
Les dirigeants israéliens et le personnel militaire se tenant en silence alors qu'une sirène retentit pour marquer le début de la journée commémorative annuelle d'Israël, lors d'une cérémonie au mur Occidental, à Jérusalem, le 24 avril 2023. (Crédit : Capture d'écran de la Douzième chaîne)

Le président Isaac Herzog a appelé les Israéliens à écouter les sirènes qui ont retenti pour se souvenir des soldats tombés au champ d’honneur, dans un appel à l’unité en cette période de « discorde » nationale.

S’exprimant lors de la principale cérémonie de Yom HaZikaron au mur Occidental, après que les Israéliens de tout le pays ont observé une minute de silence à la mémoire de ceux qui sont tombés au combat, Herzog a déclaré : « Je me demande, je nous demande : quel autre pays au monde possède un son aussi particulier ? C’est le son de la douleur et de l’espoir, du chagrin et de la fierté. C’est le son de l’État d’Israël ».

« Un son qui nous invite à nous arrêter un instant, à nous enfermer dans la sainteté, à nous souvenir et à nous connecter – ensemble. Cette année, en ces jours de discorde, ce son est plus puissant, plus brûlant, plus douloureux et plus pénible que jamais. »

« Cette année, plus que jamais, ce son nous interpelle, au cœur du silence qui crie : nous tous, ensemble ! Leur sacrifice n’a pas été vain, il ne sera pas vain. »

« Je m’adresse à vous, mes frères et sœurs, citoyens d’Israël, en ce moment sacré, d’ici, le mur de la nostalgie et des larmes, d’où la Présence divine ne s’est jamais éloignée, et je nous demande de pleurer et de faire notre deuil – ensemble. Laissons-nous envelopper par ce sentiment de nostalgie – ensemble. Puissions-nous laisser le son de notre douleur collective résonner fort en ce jour de commémoration, sans discorde, alors que nous pleurons nos fils et nos filles. Nous refusons de trouver du réconfort, car ils ne sont plus là. »

Herzog a mené des efforts de dialogue, dans un contexte de protestations généralisées contre les projets de réforme du système judiciaire du gouvernement.

Ben Shem demande à Ben Gvir de ne pas assister à la cérémonie de Beer Sheva

Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, lors de la cérémonie du de Yom HaAtsmaout de la police israélienne, à Jérusalem, le 20 avril 2023. (Crédit : Oren Ben Hakoon/Flash90)
Le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, lors de la cérémonie du de Yom HaAtsmaout de la police israélienne, à Jérusalem, le 20 avril 2023. (Crédit : Oren Ben Hakoon/Flash90)

Le président de Yad Lebanim, une organisation dédiée à la mémoire des soldats israéliens tombés au combat a imploré le ministre de la Sécurité nationale d’extrême-droite, Itamar Ben Gvir, de ne pas assister à la cérémonie de Yom HaZikaron à Beer Sheva.

Eli Ben Shem a averti à plusieurs reprises qu’il pourrait y avoir des confrontations verbales – voire physiques – lors des commémorations officielles de Yom HaZikaron, étant donné les profondes divisions de la société sur les projets du gouvernement pour remanier le système judiciaire, et tout particulièrement en présence de Ben Gvir.

Ben Shem, s’adressant à la Douzième chaîne, a conseillé à Ben Gvir d’assister plutôt à une cérémonie pour commémorer « plus de 1 800 policiers tombés au combat ».

« Vous êtes ministre. C’est là que vous devriez être. Au lieu de cela, vous choisissez d’aller à Beer Sheva, où, oui, il y a des familles qui vous veulent, mais aussi beaucoup de familles qui ne vous veulent pas », a-t-il déclaré.

« Respectez la volonté des familles, afin que les familles [endeuillées] puissent célébrer cette journée dans l’unité et le respect », a-t-il demandé.

La police interdit le défilé de Yom HaAtsmaout de Zichron avec des « signes de protestation »

Des manifestants agitant des drapeaux lors d'un rassemblement pour protester contre les projets de réforme du système judiciaire du gouvernement israélien, à Tel Aviv, le 22 avril 2023. (Crédit : Jack Guez/AFP)
Des manifestants agitant des drapeaux lors d'un rassemblement pour protester contre les projets de réforme du système judiciaire du gouvernement israélien, à Tel Aviv, le 22 avril 2023. (Crédit : Jack Guez/AFP)

Des habitants de la ville de Zichron Yaacov ont fait appel à la Cour suprême après que la police leur a interdit d’organiser une marche pour Yom HaAtsmaout avec des drapeaux israéliens et autres « signes de protestation ».

Les résidents ont affirmé que lors d’une récente réunion avec la police, on leur a dit que les drapeaux israéliens et les copies de la Déclaration d’Indépendance « ont été catégorisés comme des signes de protestation ».

Le recours déposé auprès de la Haute Cour affirme que c’est la première fois que des Israéliens se voient interdire de brandir leur drapeau national en Israël.

« En tant que municipalité, nous serions heureux que chaque citoyen et chaque résident porte le drapeau israélien et la Déclaration d’Indépendance partout », a déclaré le maire de Zichron Yaacov, Ziv Deshe.

« Le pouvoir de décider de l’approbation des cortèges et de l’octroi des licences commerciales est entre les mains de la police et nous nous conformerons donc aux instructions de la police en ce qui concerne le maintien de l’ordre public », a-t-il ajouté.

Les drapeaux israéliens et les copies de la Déclaration d’Indépendance ont été l’un des piliers des manifestations anti-gouvernement contre la réforme du système judiciaire.

Les sirènes retentissent pour les morts de 24 213 soldats et victimes du terrorisme

À l'approche de Yom HaZikaron, des soldats déposant des fleurs et des drapeaux sur les tombes des soldats israéliens tombés au combat dans le cimetière militaire de Kiryat Shmona, le 24 avril 2023. (Crédit : Ayal Margolin/ Flash90)
À l'approche de Yom HaZikaron, des soldats déposant des fleurs et des drapeaux sur les tombes des soldats israéliens tombés au combat dans le cimetière militaire de Kiryat Shmona, le 24 avril 2023. (Crédit : Ayal Margolin/ Flash90)

Les Israéliens ont incliné la tête à 20h pour une minute de silence, tandis que les sirènes retentissaient dans tout le pays en souvenir des 28 468 soldats tombés au combat et des victimes du terrorisme.

59 soldats ont été tués au cours de leur service militaire depuis les cérémonies de Yom HaZikaron de l’an dernier, selon les chiffres publiés vendredi par le ministère de la Défense.

86 autres anciens combattants handicapés sont décédés des suites de complications liées à des blessures infligées en service. Ces chiffres portent le nombre total de victimes mortes pour le pays depuis 1860 à 24 213.

Ces chiffres portent à 24 213 le nombre de personnes décédées au cours de leur service militaire depuis 1860.

En outre, 4 255 victimes du terrorisme ont été tuées.

Les cérémonies nationales de Yom HaZikaron en Israël, qui commence au coucher du soleil, ont débuté dans l’après-midi par une commémoration au mémorial Yad Lebanim pour les soldats tombés au combat, à Jérusalem.

La sirène marque également le début de la cérémonie nationale principale, qui se déroule au mur Occidental à Jérusalem.

Une deuxième sirène de deux minutes retentira demain à 11h, marquant le début des cérémonies diurnes de commémoration des soldats tombés au combat, qui se dérouleront sur le mont Herzl à Jérusalem. Une cérémonie à la mémoire des victimes du terrorisme aura lieu à 13h.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.