Zahalka : je n’ai jamais défendu la violence sur le mont du Temple
Rechercher

Zahalka : je n’ai jamais défendu la violence sur le mont du Temple

Le député arabe avait appelé les Palestiniens à empêcher les juifs de se rendre sur le lieu saint "par tous les moyens possibles"

Le député Jamal Zahalka sorti de la Knesset après avoir sifflé de manière répété pendant un discours du Premier ministre, Benjamin Netanyahu, le jeudi 14 mai 2015 (Crédit : Porte-parole de la Knesset)
Le député Jamal Zahalka sorti de la Knesset après avoir sifflé de manière répété pendant un discours du Premier ministre, Benjamin Netanyahu, le jeudi 14 mai 2015 (Crédit : Porte-parole de la Knesset)

Le député arabe Jamal Zahalka a démenti que ses récents appels aux Palestiniens pour empêcher les juifs de se rendre sur le mont du Temple soient des appels à la violence.

S’exprimant pour la première dois depuis que le Premier ministre a demandé au procureur général de vérifier si ses remarques constituaient des incitations à la violence, le député de la Liste arabe unie a déclaré à la radio militaire : « Dire immédiatement que chacune de mes paroles a une portée violente… est un non sens. Je n’ai jamais appelé à la violence, ce n’est pas ma voie, ce n’est pas [mon processus de] raisonnement. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...