Zilber : Pas de conflit d’intérêts quand Netanyahu limite les manifestations
Rechercher

Zilber : Pas de conflit d’intérêts quand Netanyahu limite les manifestations

En réponse à la question d'une organisation sur le sujet, la procureure générale adjointe affirme qu'il n'y a pas de conflit d'intérêts dans la décision du Premier ministre

Dina Zilber, vice-procureure générale, lors d'une réunion de la Commission des affaires économiques de la Knesset, le 3 décembre 2018. (Miriam Alster/Flash90)
Dina Zilber, vice-procureure générale, lors d'une réunion de la Commission des affaires économiques de la Knesset, le 3 décembre 2018. (Miriam Alster/Flash90)

La procureure générale adjointe Dina Zilber a statué jeudi que le Premier ministre Benjamin Netanyahu pouvait prendre des décisions sanitaires limitant les manifestations hebdomadaires contre lui.

Elle affirme qu’il n’y a pas de conflit d’intérêts, selon les médias en hébreu.

Mettant en garde contre une pente glissante, Mme Zilber écrit, en réponse à la question d’une organisation sur le sujet, que puisque les manifestations visent le gouvernement, on pourrait également soutenir que tous les ministres doivent avoir interdiction d’interférer dans les mobilisations.

Les protestations hebdomadaires contre les affaires de corruption de Netanyahu ont été restreintes dans le cadre du confinement national, ce qui a provoqué un tollé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...