Cinq femmes d’une vingtaine d’années de la communauté chinoise juive de Kaifeng sont arrivées en Israël pour commencer une nouvelle vie d’immigrantes dans l’Etat juif.

Les femmes, Gao Yichen, Yue Ting, Li Jing, Li Yuan, et Li Chengjin, qui ont étudié l’hébreu et le judaïsme dans leur Kaifeng natale, sont arrivées lundi et sont allées directement au mur Occidental.

Elles doivent toujours passer par une conversion officielle par le grand rabbinat du pays.

Les femmes vont continuer leurs études juives au Midreshet Nishmat de Jérusalem – le centre Jeanie Schottenstein pour les études supérieures de Torah pour les femmes, avec le soutien de l’association Shavei Israël, qui couvrira aussi leurs frais courants et les soutiendra pendant qu’elles se préparent pour leurs conversions. A la fin du processus de conversion, elles recevront la nationalité israélienne.

« Faire partie du peuple juif est un honneur, à cause de l’héritage et de la sagesse, » a déclaré Li Jing, qui a expliqué que pendant une précédente visite en Israël elle avait placé une prière dans une crevasse du mur Occidental demandant à retourner et à vivre en Israël.

« Maintenant, mes prières ont été exaucées, » a-t-elle déclaré.

Selon Shavei Israël, c’est la première fois en sept ans que des membres de la communauté de Kaifeng peuvent immigrer en Israël.

« Les descendants juifs de Kaifeng sont un lien vivant entre la Chine et le peuple juif, » a déclaré Michael Freund, président de Shavei Israël, qui cherche à renforcer les liens avec les descendants de juifs dans les communautés du monde entier.

« Après des siècles d’assimilation, un nombre croissant de juifs de Kaifeng a commencé ces dernières années à chercher à retourner à leurs racines et à embrasser leur identité juive. »

Le fondateur et président de Shavei, Michael Freund (deuxième depuis la gauche), accueille cinq femmes de Kaifeng, en Chine, après leur arrivée à l'aéroport Ben Gurion, le 29 février 2016. (Crédit : Laura Ben-David/autorisation de Shavei Israel)

Le fondateur et président de Shavei, Michael Freund (deuxième depuis la gauche), accueille cinq femmes de Kaifeng, en Chine, après leur arrivée à l’aéroport Ben Gurion, le 29 février 2016. (Crédit : Laura Ben-David/autorisation de Shavei Israel)

En octobre 2009, sept hommes de la communauté étaient venus vivre en Israël. Au total, Shavei Israël a fait venir 19 membres de la communauté juive de Kaifeng en Israël, a déclaré l’organisation dans un communiqué.

La communauté juive de Kaifeng aurait été fondée par des marchands juifs perses ou irakiens au 8e ou au 9e siècle.

A son apogée, pendant la dynastie Ming (1368 – 1644), la communauté juive de Kaifeng comptait 5 000 personnes. Aujourd’hui, après des siècles d’assimilation et de mariages mixtes, la communauté revendique 500 à 1 000 membres qui continuent à observer les coutumes juives.