L’ancienne communauté juive de Chine renoue avec son identité
Rechercher

L’ancienne communauté juive de Chine renoue avec son identité

Les anciens juifs de Kaifeng vont recevoir un nouvel émissaire pour booster son identité juive, grâce à Shavei Israel

Kaifeng, Chine (Crédit : Wikipédia)
Kaifeng, Chine (Crédit : Wikipédia)

Shavei Israël est une organisation à but non lucratif qui assiste les communautés juives perdues ou cachées dans le monde entier afin de les reconnecter avec leur héritage juif.

Tuvia Gering est de Jérusalem, il a été nommé pour servir de nouvel émissaire en Chine.

Ce jeune homme de 22 ans a récemment été déchargé de ses fonctions d’officier dans les rangs de Tsahal et de professeur dans les commandements du front intérieur.

Tuvia Gering est profondément intéressé par la Chine depuis le lycée après avoir étudié le Mandarin grâce à des vidéos en ligne.

Il parle aujourd’hui suffisamment couramment chinois pour se charger de cette mission. Il étudiera en complément le chinois à l’université de Henan Kaifeng.

« Les descendants juifs de Kaifeng représentent un lien vivant entre la Chine et le peuple juif, » a expliqué le président et le fondateur de Shavei Israël, Michael Freund.

« Après des siècles d’assimilation, un nombre croissant d’entre eux ont récemment chercher à retrouver leur racine et à embrasser leur identité juive » a-t-il déclaré.

« Tuvia est la personne idéale pour ce travail, avec sa passion pour la Chine et son expérience de professeur, il aura très certainement un impact durable sur les juifs de Kaifeng » a ajouté Michael Freund.

Tuvia Gering enseignera la culture juive et l’hébreu. « Je veux me concentrer sur le noyau de l’éducation juive, les questions sur la foi et la philosophie, l’histoire, le sionisme et la Shoah, » a expliqué le jeune missionnaire.

Les membres de cette communauté chinoise historique « essayent de comprendre pourquoi c’est important d’être juif. Nous souhaitons qu’ils aient une identité juive plus forte, » explique Tuvia Gering.

Les chercheurs croient que les premiers juifs se sont installés à Kaifeng, qui était une des capitales impériales, aux 8e et 9e siècle.

Ils étaient, apparemment, des juifs séfarades marchands de Perse ou d’Irak et qui ont été vers l’est le long de la route de la soie et se sont établis dans cette ville avec la bénédiction de l’empereur chinois.

En 1163, les juifs de Kaifeng ont construit une large et magnifique synagogue, qui a été rénovée et reconstruite à de nombreuses occasions à travers les siècles.

A son sommet, pendant la dynastie Ming (1368-1644), la communauté juive de Kaifeng comptait 5 000 personnes.

Mais la généralisation des mariages mixtes et l’assimilation, ainsi que la mort du dernier rabbin de la communauté, ont débouché sur la disparition de la communauté juive au milieu du 19e siècle.

Néanmoins, beaucoup de familles ont cherché à préserver leur identité juive et l’ont transmise à leurs descendants qui continuent à observer diverses coutumes juives.

Aujourd’hui, un nombre approximatif de 1 000 personnes seraient des descendants de ces juifs.

Récemment, Shavei Israël a aidé des jeunes juifs chinois de Kaifeng à faire leur alyah en israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...