Le cabinet a approuvé dimanche une importante initiative, soutenue par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, pour assurer le développement économique et la reconstruction des zones du sud d’Israël touchées par les hostilités entre Israël et le Hamas cet été, qui a vu les communautés autour de la bande de Gaza touchées par des milliers de missiles.

Le plan est à déployer sur une période de cinq ans, de 2014 à 2018, pour un coût de 1,3 milliards de shekels (277 millions d’euros) ce qui en fait «le plus grand et le plus complet plan de développement économique jamais fait pour la région» a déclaré dimanche le Cabinet du Premier ministre.

L’initiative vient s’ajouter à une autre somme allouée en juillet, qui est de 417 millions de shekels (89 millions d’euros) pour les communautés adjacentes à la bande de Gaza de 2015 à 2016.

«Nous sommes venus dans ce pays pour construire et pour nous construire. Dans cette partie du pays aussi afin de construire et d’être construits et personne ne nous déracinera. Nous allons renforcer cette partie du pays comme dans d’autres parties » a déclaré M. Netanyahu lors de la réunion hebdomadaire du cabinet dimanche.

Le paquet se concentrera sur le développement économique, agricole et communautaire, ainsi que la mise à niveau des infrastructures pour améliorer la qualité de vie et le niveau de vie.

« Depuis 2009, il y a eu une augmentation constante du nombre de résidents dans la zone adjacente à la bande de Gaza. Les étapes actuelles du gouvernement sont conçues pour assurer la poursuite de cette tendance démographique » selon un communiqué du gouvernement.

Le plan sera de développer « une nouvelle zone industrielle à Sderot, des infrastructures de transport dans la région et encouragera des jeunes et des étudiants pour s’installer dans la zone adjacente à la bande de Gaza » a déclaré M. Netanyahu.

Mardi, le Premier ministre a déclaré que le cabinet devait approuver une somme supplémentaire de 2 milliards de shekels (426 millions d’euros) qui sera utilisée pour un certain nombre de projets, y compris un nouvel hôpital à Beer Sheva, les infrastructures de gaz naturel, le développement des petites entreprises et d’autres programmes.

«Nous allons développer le tourisme et tous les aspects de la vie, et ce pour tous les résidents du Néguev, y compris les Bédouins. Il s’agit d’un engagement profond de notre part » a promis M. Netanyahu.

Netanyahu est actuellement au milieu d’un bras de fer budgétaire avec le ministre des Finances Yair Lapid sur la façon de payer la campagne militaire de cet été, qui a coûté quelques 9 milliards de shekels, selon le ministère de la Défense, et s’il faut augmenter les emprunts et faire passer un allégement fiscal pour les accédants à la propriété.

Les deux se sont réunis dimanche.