Plusieurs centaines de personnes ont accompagné la famille en deuil du soldat Almog Shiloni alors qu’il était inhumé mardi au cimetière militaire du mont Herzl à Jérusalem.

Shiloni, 20 ans, originaire de Modiin, a été poignardé à plusieurs reprises dans le torse lundi après-midi à l’extérieur d’une gare de Tel Aviv et a succombé plus tard à ses blessures. Son agresseur présumé, un Palestinien de Naplouse, a été arrêté par la police et libéré de l’hôpital pour être interrogé par les autorités israéliennes mardi après-midi.

Rejoint par les camarades d’Almog de l’armée de l’air, la famille de Shiloni a rappelé la mémoire d’un frère et d’un fils qui a toujours pris soin du reste de la famille et des autres. Son frère jumeau, Sahar, a fait l’éloge de son frère, en parlant de sa douleur d’être séparé de lui.

« J’avais un cœur entier, mais maintenant sa moitié est brisée, » a-t-il dit. « Je t’aime, mon frère. »

Sahar a évoqué la nature bienveillante et généreuse de son frère et a rappelé un incident trois semaines plus tôt lorsqu’Almog a amené un soldat à la maison pour qu’il ne reste pas seul pour le week-end.

« Cela te ressemblait tellement de faire venir une personne seule qui n’a rien à faire et nulle part où aller, et tu l’emmenais manger à la maison. Pourquoi ? Parce que tu étais la personne la plus attentionnée dans le monde. Tu as pris soin de nous tous, mais tu ne prenais pas soin de toi. »

La petite amie d’Almog, Noy, a fait savoir que le couple prévoyait de se marier dans les mois à venir.

« Nous voulions nous marier, tu m’as fait devenir religieuse, » a-t-elle dit. « Tu as très bien agi. Tu es un ange. Il n’y a pas de mots pour te décrire. Je ne t’oublierai jamais. »

« Je sais qu’en ce moment, tu nous vois d’en haut et tu dis que nous devons être forts et que tout va bien se passer, mais non… » a déclaré Sahar. « Pour nous, c’est difficile. Il faut nous aider d’en haut. Soutiens-nous. »

Le père d’Almog, Yossef, a également parlé lors des funérailles.

« Tu es un trésor inestimable, » a-t-il dit. « Tu as terminé 20 ans de ta vie et nous avons eu le privilège de te voir grandir. Tu étais censé épouser ta petite amie Noy, tout était arrangé, mais notre père dans le ciel a décidé qu’il voulait les âmes les plus pures de son côté… »

« Tes serviteurs ont versé assez de sang, l’autel est sanglant, » s’est lamenté Yossef. « Voici un agneau sacrificiel. Innocent et sans défaut… »

Shiloni est l’un des deux Israéliens tués dans des attaques séparées qui ont eu lieu lundi. Quelques heures après l’attentat de Tel Aviv, une femme de 26 ans, Dahlia Lemkus, a été poignardée à mort à un arrêt de bus près d’Alon Shvut, au sud de Jérusalem.

Lemkus a été inhumée dans son village natal de Tekoa, dans le Gush Etzion, mardi matin.

Le frère jumeau d'Almog Shiloni à l'enterrement de son frère. - 11 novembre 2014 (Crédit : Flash 90)

Le frère jumeau d’Almog Shiloni à l’enterrement de son frère. – 11 novembre 2014 (Crédit : Flash 90)