Les Palestiniens ont tiré depuis le nord de la bande de Gaza une roquette dans la région de la côte d’Ashkelon, dans le sud d’Israël, dimanche matin, selon l’armée.

« La roquette a explosé en plein air », a déclaré l’armée dans un communiqué, et n’a provoqué ni blessés ni dégâts

La sirène d’alarme à la roquette n’a pas été activée parce que l’explosion du projectile s’est produite relativement tôt dans la trajectoire, selon les responsables.

La tentative d’attaque à la roquette s’est produite au milieu de vives tensions à Jérusalem et en Cisjordanie depuis plus d’une semaine suite à l’attaque survenue sur le mont du Temple contre deux policiers tués alors qu’ils étaient en service.

Israël a alors décidé d’installer des détecteurs de métaux aux entrées du mont du Temple, mais les fidèles estiment que ces mesures visant à assurer une sécurité plus accrue sur le lieu saint, modifient le statu quo.

Depuis, au moins 5 émeutiers palestiniens ont trouvé la mort, dont un âgé de 18 ans, lorsque le cocktail Molotov qu’il voulait lancer sur les forces israéliennes a explosé sur lui samedi.

Vendredi soir, attablés pour Shabbat et pour célébrer l’arrivée d’un nouveau-né, 3 Israéliens, un père et deux de ses enfants, ont été sauvagement poignardés à mort par un terroriste palestinien de 19 ans.

L'équipe de ZAKA sur les lieux de l'attaque au couteau au domicile des Salomon, le 22 juillet 2017 (Crédit : ZAKA)

L’équipe de ZAKA sur les lieux de l’attaque au couteau au domicile des Salomon, le 22 juillet 2017 (Crédit : ZAKA)