19 incendies déclenchés dans le sud par des ballons lancés depuis Gaza
Rechercher

19 incendies déclenchés dans le sud par des ballons lancés depuis Gaza

Les attaques incendiaires de mercredi font suite à la suspension par Israël de l'approvisionnement de carburant en représailles à des lancers de ballons

Un soldat israélien éteint un feu causé par un ballon incendiaire lancé depuis Gaza, près du kibboutz Nahal Oz, le 26 juin 2019. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)
Un soldat israélien éteint un feu causé par un ballon incendiaire lancé depuis Gaza, près du kibboutz Nahal Oz, le 26 juin 2019. (Crédit : Menahem Kahana/AFP)

Des ballons incendiaires lancés depuis la bande de Gaza ont causé 19 feux dans le sud d’Israël mercredi, selon les autorités.

La branche sud des sapeurs-pompiers a déclaré que les incendies ont été rapidement maîtrisés et que les enquêteurs ont déterminé qu’ils ont été causés par des ballons incendiaires.

Israël a récemment subi une recrudescence d’attaques incendiaires et a annoncé mardi une cessation de l’approvisionnement du carburant à Gaza en représailles.

La suspension de l’approvisionnement en carburant a marqué un tournant pour Israël, qui, au cours des dernières semaines, a plutôt choisi de réduire la zone de pêche au gré des attaques incendiaires.

Israël a déjà suspendu l’approvisionnement de carburant à l’unique centrale d’électricité en réponse aux attaques provenant de la bande de Gaza, mais ces décisions ont été critiquées par les Palestiniens et la communauté internationale, parce qu’elles empirent une situation humanitaire déjà désespérée dans l’enclave palestinienne.

Des électriciens palestiniens inspectent des installations au sud de la bande de Gaza, le 25 juin 2019. (Crédit : Said Khatib/AFP)

Les tensions dans la bande de Gaza ont progressivement grimpé ces dernières semaines dans un contexte d’attaques de ballons incendiaires et notamment certains lestés d’explosifs qui explosent en l’air ou au sol en territoire israélien.

Au début du mois, Israël a essuyé deux nuits de tirs de roquettes, auxquelles il a réagi par des frappes aériennes de représailles.

Mardi, un membre du Hamas a averti que les politiques israéliennes à l’égard de Gaza mettaient en danger les dispositions du cessez-le-feu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...