4 ans de prison pour une Arabe israélienne ayant rejoint l’EI en famille
Rechercher

4 ans de prison pour une Arabe israélienne ayant rejoint l’EI en famille

Sabreen Zbedat, de Sakhnin, a été condamnée pour s'être rendue dans un pays ennemi et avoir participé à une entreprise terroriste

Offensive des forces irakiennes contre l'Etat islamique à Mossoul, le 7 mars 2017. (Crédit : Khalid Mohammed/AFP)
Offensive des forces irakiennes contre l'Etat islamique à Mossoul, le 7 mars 2017. (Crédit : Khalid Mohammed/AFP)

Une Arabe israélienne a été condamnée mardi à plus de quatre ans de prison pour avoir rejoint le groupe Etat islamique (EI) en Irak avec son mari et leurs trois enfants en 2015, a indiqué le ministère de la Justice dans un communiqué.

Selon le Shin Bet, il s’agit du premier cas connu d’une famille arabe israélienne entière à rallier les terroristes.

Sabreen Zbedat, une habitante de Sakhnin, dans le nord d’Israël, a été condamnée à 50 mois de prison par un tribunal de Haïfa pour s’être rendue dans un pays ennemi et avoir participé à une entreprise terroriste.

Selon l’enquête de la police, c’est elle, alors âgée de 30 ans, qui avait convaincu son époux, Wissam, alors 41 ans, de rejoindre l’EI avec leurs enfants de trois, six et huit ans.

Ils avaient quitté Israël en juin 2015 pour la Roumanie, puis la Turquie, la Syrie et Mossoul, la grande ville du nord de l’Irak, selon le Shin Bet.

Vue sur Sakhnin. Illustration. (Crédit : קמיליה בדארנה/CC BY 2.5/WikiCommons)
Vue sur Sakhnin. Illustration. (Crédit : קמיליה בדארנה/CC BY 2.5/WikiCommons)

Au bout de quelques mois, ils avaient décidé de rentrer à cause des bombardements de la coalition internationale sur Mossoul, des conditions de vie imposées par l’EI et des pressions de leur famille restée en Israël.

Leur trajet pour revenir d’Irak a duré huit mois, selon la police. Ils sont passés par la Turquie, où ils ont été arrêtés.

De retour en Israël le 22 septembre dernier, ils avaient été arrêtés à l’aéroport de Tel Aviv.

Leurs enfants ont été confiés à des proches.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...