Israël en guerre - Jour 262

Rechercher

6 pays d’ex-Yougoslavie s’accordent sur la rénovation d’un bloc du camp d’Auschwitz

Des représentants de Bosnie, Croatie, Serbie, Monténégro, Macédoine du Nord et Slovénie étaient présents jeudi pour valider cet "accord historique" au siège parisien de l'Unesco

Des groupes de survivants anti-fascistes juifs, serbes, roms et croates font un pèlerinage sur le site de Jasenovac en 2019 pour s'assurer que ce qui s'est passé dans le camp de la mort ne sera jamais oublié. (Credit: Jasenovac: Auschwitz des Balkans)
Des groupes de survivants anti-fascistes juifs, serbes, roms et croates font un pèlerinage sur le site de Jasenovac en 2019 pour s'assurer que ce qui s'est passé dans le camp de la mort ne sera jamais oublié. (Credit: Jasenovac: Auschwitz des Balkans)

Six pays d’ex-Yougoslavie ont fini par se mettre d’accord, après 14 années de discussions, sur la réhabilitation d’un pavillon du camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau, occupé par près de 20 000 déportés yougoslaves durant la deuxième guerre mondiale, a annoncé jeudi l’Unesco.

Des représentants de Bosnie, Croatie, Serbie, Monténégro, Macédoine du Nord et Slovénie étaient présents jeudi pour valider cet « accord historique » au siège parisien de l’Unesco.

« Aujourd’hui, quatorze années de négociations diplomatiques portent enfin leurs fruits », s’est réjouie la directrice générale de l’Unesco Audrey Azoulay, louant un accord qui « comble un vide, une absence de mémoire sur le site même où ces horreurs se sont déroulées ».

Le bloc 17 de l’ancien camp d’Auschwitz I a été construit en 1941 par des détenus de ce camp inscrit au patrimoine de l’Humanité.

« Au fur et à mesure que le mécanisme d’extermination s’accélérait, ses sombres murs sont devenus un monument d’angoisse et de désespoir », « la plupart des 20.000 déportés de Yougoslavie (étant) passés par le bloc 17 », rappelle l’Unesco.

A partir de 1963, le bloc 17 est devenu le pavillon de la Yougoslavie. Mais il n’a pas survécu à l’éclatement du pays et il est fermé depuis 2009.

Alors que la première réunion sur la rénovation des lieux s’est tenue en 2010, les discussions ont été ralenties par « des changements de gouvernement, des pauses, des moments de tension » entre ex-pays yougoslaves, a expliqué un diplomate de l’Unesco à l’AFP.

Les discussions ont été d’autant plus difficiles que les peuples de l’ex-Yougoslavie ont eu des positions différentes durant la Seconde Guerre mondiale, selon ce diplomate : le mouvement oustachi croate, allié des nazis, avait persécuté et massacré des centaines de milliers de Serbes, de Juifs, de Roms et d’opposants croates.

Près de 66 000 des 80 000 Juifs de Yougoslavie ont été assassinés pendant la Shoah, selon Yad Vashem, l’Institut international pour la mémoire de la Shoah.

Les militants Oustachis posent avec leurs victimes pendant la guerre. Le groupe nationaliste fasciste croate a assassiné des dizaines de milliers de Serbes, de Juifs et de Roms. (Autorisation/Memorijalni Muzej Jasenovac)

La ministre de la Culture croate Nina Obuljen Korzinek s’est félicitée jeudi à Paris d’un « progrès majeur ». Son homologue monténégrine Tamara Vujovic a souligné « l’obligation morale envers ceux » tués dans le Bloc 17.

« On doit parler des victimes yougoslaves des camps de la mort. Leur mémoire doit être préservée et leur destin tragique ne doit jamais être oublié », a-t-elle affirmé.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.