8 nouveaux cas de coronavirus confirmés – 50 en tout en Israël
Rechercher

8 nouveaux cas de coronavirus confirmés – 50 en tout en Israël

Le ministère de la Santé affirme que 4 des nouveaux malades ont été infectés en Israël par un contact avec une personne infectée, dont 3 avec la même femme

Illustration. Une ambulance transportant un patient présentant des symptômes du coronavirus, alors que le véhicule arrive au centre médical Sheba à Tel Hashomer, le 28 février 2020. (Crédit : Jack Guez / AFP)
Illustration. Une ambulance transportant un patient présentant des symptômes du coronavirus, alors que le véhicule arrive au centre médical Sheba à Tel Hashomer, le 28 février 2020. (Crédit : Jack Guez / AFP)

Le ministère de la Santé a annoncé lundi que huit Israéliens avaient nouvellement été testés positifs au coronavirus, portant à 50 le nombre total de cas dans le pays.

Quatre des patients ont été infectés par des contacts étroits avec des personnes infectées, dont trois avec la même femme, dans le centre du pays.

L’autre patiente qui a contracté le virus après un contact humain est une femme de 60 ans de Jérusalem.

Une femme de 40 ans, originaire du centre du pays, qui a voyagé en France, cinquième pays le plus touché par le virus, a également été diagnostiquée positive.

La femme est partie à Paris le 27 février, à 9h, sur le vol El Al LY323. Elle est revenue en Israël le 5 mars par le vol El Al LY324, à 15h45.

Les trois autres Israéliens ont voyagé à Tenerife, la plus grande des îles Canaries, en Espagne. Près de 1 000 cas ont été rapportés en Espagne, septième pays le plus touché. Plusieurs des Israéliens touchés par le virus ont voyagé à Tenerife.

L’un de ces Israéliens s’est envolé pour Tenerife le 24 février, tandis que le vol des deux autres a eu lieu un jour plus tard. Deux d’entre eux sont rentrés en Israël le 3 mars et l’autre le 4 mars.

Un homme passe devant un écran affichant les vols à l’aéroport Ben Gurion, le 4 mars 2020. (Crédit : Emmanuel Dunand / AFP)

Le ministère a déclaré qu’une de ces patientes, une femme de Haïfa, s’était rendue dans un théâtre de la banlieue de Haïfa, à Kiryat Haim, le 4 mars entre 17h30 et 18h, avant qu’elle ne soit mise en quarantaine.

L’obligation pour les Israéliens de retour de France d’entrer en quarantaine avait été annoncée plus tard ce jour-là.

Un autre patient, dans un état modéré, a pris un train de l’aéroport à Herzliya, et de là à la gare de Hof Hacarmel, le 4 mars à 22h30, après son arrivée d’Espagne.

Selon le ministère de la Santé, l’un des patients arrivés le 3 mars se trouvait à l’hôtel Las Vegas de Tenerife, avec neuf autres groupes d’Israéliens.

Tous les Israéliens qui étaient sur l’un de ces vols ou à ces endroits durant ces périodes ont été invités à se mettre en quarantaine chez eux et à le signaler au ministère de la Santé.

Le ministère avait annoncé trois autres cas plus tôt ce lundi.

Jusqu’à présent, un seul cas en Israël a été détecté chez un patient qui ne s’est pas rendu à l’étranger ou qui n’a pas sciemment été en contact avec une autre personne infectée.

Des touristes coréens portent des masques de protection en attendant leur vol, à l’aéroport Ben Gurion près de Tel Aviv, Israël, le 24 février 2020. (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)

Dans le cadre des efforts visant à contenir la propagation du virus, Israël a décrété lundi avec effet immédiat que tous les Israéliens rentrant de l’étranger seraient tenus de se placer en auto-quarantaine pendant 14 jours.

Les citoyens non-Israéliens seront autorisés à entrer dans le pays pendant encore 72 heures. Après cela, leur venue sera interdite à moins qu’ils puissent prouver qu’ils possèdent un endroit où se placer en quarantaine dans le pays pendant 14 jours. Ceux qui se trouvent dans le pays devront également partir, bien qu’aucune date limite n’a été précisée.

Les autorités ont depuis plusieurs semaines imposé des mesures afin de restreindre la venue des étrangers et concernant les mises en quarantaine à domicile. Considérées par certains comme draconiennes et nuisibles, les autorités ont défendu ces mesures, affirmant qu’elles aidaient à lutter contre le virus. Quelque 22 000 Israéliens supplémentaires sont en quarantaine, a annoncé lundi matin le ministère de la Santé.

Le virus a infecté plus de 110 000 personnes à travers le monde et tué plus de 3 800 personnes, selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...