Israël en guerre - Jour 199

Rechercher

80 ans après la révolte, les drapeaux polonais et israélien flottent sur Varsovie

Un groupe de commémoration de la Shoah place les bannières sur un toit en hommage à un célèbre acte de défi lors du soulèvement du Ghetto de Varsovie, le 19 avril 1943

Jonny Daniels se tenant à côté des drapeaux israélien et polonais sur le toit d'un immeuble résidentiel surplombant ce qui fut le ghetto de Varsovie, à Varsovie, en Pologne, le 19 mars 2023. (Crédit : From the Depths)
Jonny Daniels se tenant à côté des drapeaux israélien et polonais sur le toit d'un immeuble résidentiel surplombant ce qui fut le ghetto de Varsovie, à Varsovie, en Pologne, le 19 mars 2023. (Crédit : From the Depths)

À l’approche du 80e anniversaire du soulèvement du Ghetto de Varsovie, un groupe de commémoration de la Shoah a placé des drapeaux israélien et polonais au sommet d’un immeuble surplombant l’ancienne prison nazie à ciel ouvert pour les Juifs.

« Cette action menée dimanche par l’association From the Depths honore les actions des combattants de cette révolte, le plus grand acte de résistance des Juifs pendant le génocide, qui ont fait flotter le drapeau sioniste et le drapeau polonais pendant plusieurs jours sous le feu des nazis », a déclaré Jonny Daniels, le fondateur de From the Depths. « C’est un message de résistance juive, un symbole de fierté de leur identité. Il est de notre devoir de transmettre ce message aux générations futures », a-t-il ajouté.

Daniels a placé les drapeaux sur le toit d’un immeuble résidentiel près du 18 Rue Mila, à la frontière de l’ancien ghetto. L’hommage a été rendu en partenariat avec le géant de l’édition Axel Springer en Allemagne et le site d’information polonais Onet.

Pawel Frenkel, le chef de l’un des deux principaux groupes qui ont mené la rébellion de neuf jours, a fait flotter le drapeau polonais et un drapeau sioniste, dont la mission n’a jamais été documentée, peu après le début de la révolte du 19 avril 1943. Celle-ci s’est soldée par la mort de presque tous les résistants impliqués et par le meurtre de milliers de Juifs qui vivaient encore dans le ghetto lorsque le soulèvement a éclaté.

Les drapeaux arborés par Frenkel étaient visibles à l’extérieur du ghetto, car il les avait placés sur le toit d’un immeuble relativement haut de la rue Muranowska. Quelques jours après le début des combats, les troupes allemandes qui bombardaient le ghetto frappèrent le toit et firent exploser l’exposition.

Mais à ce moment-là, elle avait déjà « suscité l’imagination et l’enthousiasme de la population locale ; c’était l’ultime affront fait aux Allemands », a déclaré Daniels.

L’hommage rendu par son groupe est l’un des premiers d’une série d’événements commémorant le soulèvement, dont certains sont parrainés par le gouvernement polonais.

En 2013, le service philatélique israélien avait émis, à l’occasion de l’anniversaire du soulèvement, un timbre rappelant l’hommage de From the Depths. Il s’agissait d’un portrait de Frenkel orné des drapeaux polonais et israélien.

Ces dernières années, la Pologne et Israël – et par extension les groupes polonais et juifs – se sont engagés dans un débat acrimonieux sur la Shoah en Pologne. Le combat, qui a commencé avec l’adoption par le Parlement polonais, en 2018, d’un amendement interdisant de blâmer la nation polonaise pour les crimes nazis, a déclenché un débat sur le niveau de victimisation et de complicité de nombreux Polonais dans le génocide.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.