Abbas à New York pour prendre la tête d’un grand bloc onusien
Rechercher

Abbas à New York pour prendre la tête d’un grand bloc onusien

Le président de l'AP s'adressera à l'Assemblée générale de l'ONU et prendra la tête du G77, comptant 134 états membres et conçu pour peser davantage dans les négociations

Le Président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas s'adresse à l'Assemblée générale des Nations Unies à sa 73e session, au siège de l'ONU, le jeudi 27 septembre 2018 (AP Photo/Craig Ruttle)
Le Président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas s'adresse à l'Assemblée générale des Nations Unies à sa 73e session, au siège de l'ONU, le jeudi 27 septembre 2018 (AP Photo/Craig Ruttle)

JTA — Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas est arrivé aujourd’hui à New York pour prendre la direction d’un grand bloc de pays en voie de développement à l’ONU.

Mahmoud Abbas succède à l’Egypte à la tête du bloc connu sous le nom de « Groupe de 77 ». Il doit s’adresser à l’Assemblée générale des Nations Unies, qui a attribué la fonction à « l’Etat de Palestine » en juillet.

Nabil Abu Rudeineh, le porte-parole du président de l’Autorité palestinienne, a jugé le moment « d’événement historique important ».

« C’est une victoire importante de l’affirmation de l’identité palestinienne au sein de la communauté internationale », a-t-il déclaré à l’agence de presses palestinienne Maan.

Le Groupe de 77 a intégré les Territoires palestiniens à son bloc en 1976. Formé à l’origine de 77 membres, il en compte aujourd’hui 134 et représente au moins 80 % de la population mondiale. Il a pour vocation de porter le développement économique de ses membres et utilise sa taille pour peser sur les négociations onusiennes.

L’Assemblée générale de l’ONU a attribué un meilleur statut à « l’Etat de Palestine » en 2012, le nommant état observateur non-membre, à l’image du Vatican.

La semaine dernière, Abbas a entamé la quinzième année de son mandat présidentiel de quatre ans, remporté lors d’élections tenues en 2005 pour succéder au défunt Yasser Arafat.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...