Accord entre Israël et la Jordanie sur le mont du Temple
Rechercher

Accord entre Israël et la Jordanie sur le mont du Temple

Benjamin Netanyahu a déclaré dimanche que la mise en place de caméras de surveillance sur le mont du Temple était "dans l'intérêt" de son pays

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a annoncé samedi à Amman un accord entre la Jordanie et Israël sur de nouvelles mesures régissant le mont du Temple à Jérusalem, une tentative pour mettre fin à la vague de violences entre Israéliens et Palestiniens.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a pour sa part de nouveau promis de « maintenir le statu quo » sur cette site, qui ne permet pas aux non-musulmans d’y prier.

« Israël réaffirme son engagement à maintenir le statu quo en ce qui concerne le mont du Temple, sur le papier et en pratique », a déclaré Netanyahu dans un communiqué.

« Israël continuera à appliquer sa politique suivie de longue date : les Musulmans prient sur le Mont du Temple; les non-Musulmans visitent le Mont du Temple », a ajouté le Premier ministre.

Statement by PM Netanyahu Regarding the Temple Mount

Statement by Prime Minister Benjamin Netanyahu Regarding the Temple Mount:"Recognizing the importance of the Temple Mount to peoples of all three monotheistic faiths – Jews, Muslims and Christians: Israel re-affirms its commitment to upholding unchanged the status quo of the Temple Mount, in word and in practice. As we have said many times, Israel has no intention to divide the Temple Mount, and we completely reject any attempt to suggest otherwise. We respect the importance of the special role of the Hashemite Kingdom of Jordan, as reflected in the 1994 peace treaty between Jordan and Israel, and the historical role of King Abdullah II. Israel will continue to enforce its longstanding policy: Muslims pray on the Temple Mount; non-Muslims visit the Temple Mount. Israel believes that those who visit or worship on the Temple Mount must be allowed to do so in peace, free from violence, from threats, from intimidation and from provocations. We will continue to ensure access to the Temple Mount for peaceful worshippers and visitors, while maintaining public order and security. We welcome increased coordination between the Israeli authorities and the Jordanian Waqf, including to ensure that visitors and worshippers demonstrate restraint and respect for the sanctity of the area, and all this in accordance with the respective responsibilities of the Israelis authorities and the Jordanian Waqf. We support the call for the immediate restoration of calm, and for all the appropriate steps to be taken to ensure that violence ceases, that provocative actions are avoided, and that the situation returns to normalcy in a way that promotes the prospects for peace. We look forward to working cooperatively to lower tensions, stop incitement and discourage violence."

Posted by The Prime Minister of Israel on Saturday, 24 October 2015

Benjamin Netanyahu a déclaré dimanche que la mise en place de caméras de surveillance sur le mont du Temple était « dans l’intérêt » de son pays.

La Jordanie a « accueilli favorablement » les déclarations du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu qui a promis samedi de « maintenir le statu quo » sur le mont du temple à Jérusalem, y voyant « un pas dans la bonne direction »

« Les déclarations du Premier ministre israélien samedi soir et son engagement à maintenir le statu quo sont accueilles favorablement et représentent un pas dans la bonne direction », a déclaré dimanche le ministre jordanien des Affaires étrangères, Nasser Judeh, cité par l’agence d’Etat Petra.

« Le maintien du statu quo est une priorité absolue pour la Jordanie », a-t-il insisté.

Le ministre jordanien a par ailleurs souligné l’appui de son pays aux « efforts visant à rétablir le calme et à arrêter la violence ».

Parmi les mesures annoncées par Kerry, sur lesquelles Netanyahu n’a pas donné plus de détails dans son communiqué, figure une surveillance vidéo 24h/24 de tous les secteurs du mont du Temple, une suggestion du roi Abdallah II de Jordanie qualifiée d' »excellente » par le secrétaire d’Etat américain.

« Cela va offrir une visibilité et une transparence totales et cela pourrait (…) décourager quiconque veut perturber la sainteté du lieu », a-t-il dit.

Kerry s’exprimait à l’issue d’entretiens séparés avec le roi Abdallah II et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas dans la capitale jordanienne, à un moment où le gouvernement israélien et l’AP sont soumis à la pression de la communauté internationale, inquiète d’un éventuel embrasement généralisé.

Tourner la page

Israël est d’accord pour « respecter pleinement le rôle particulier » de la Jordanie, gardienne des lieux saints, selon le statu quo, a précisé le secrétaire d’Etat américain. L’Etat hébreu « n’a pas l’intention de diviser le mont du Temple », a-t-il assuré.

Il s’est en outre félicité « de la coopération accrue entre les autorités israéliennes et jordaniennes » qui doivent se réunir « prochainement » pour renforcer le dispositif de sécurité sur ce lieu qui cristallise les tensions israélo-palestiniennes depuis des semaines.

John Kerry a exprimé l’espoir de pouvoir « commencer à tourner la page de cette période très difficile ».

La situation a été calme vendredi dans la Vieille ville de Jérusalem. Environ 25 000 musulmans ont participé à la prière alors qu’ils étaient les dernières semaines 10 000 à 15 000, du fait des restrictions d’âge imposées par Israël, a dit à l’AFP le cheikh Azzam al-Khatib, chef de la fondation islamique qui administre l’esplanade.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...