Israël en guerre - Jour 261

Rechercher

Affaire Epstein: Accord entre JPMorgan et les Iles vierges pour clore les poursuites

La banque va payer les Îles Vierges américaines pour mettre fin aux poursuites car elle aurait contribué au réseau de prostitution mis sur pied par le financier

Jeffrey Epstein, le 28 mars 2017. (Crédit : Registre des délinquants sexuels de l'État de New York via AP/Dossier)
Jeffrey Epstein, le 28 mars 2017. (Crédit : Registre des délinquants sexuels de l'État de New York via AP/Dossier)

La banque américaine JPMorgan Chase a conclu avec les Iles vierges américaines un accord à l’amiable qui solde les poursuites lancées par le territoire contre l’établissement, qu’il accusait d’avoir facilité le fonctionnement du réseau de prostitution mis sur pied par le financier Jeffrey Epstein.

Dans le cadre de cet accord, JPMorgan Chase a accepté de verser 75 millions de dollars, dont 30 iront à des œuvres caritatives, selon un communiqué publié mardi par la banque.

La transaction ne prévoit pas de reconnaissance de culpabilité, mais la banque a dit « regretter sincèrement toute association avec cet homme ».

JPMorgan Chase « n’aurait jamais continué à faire affaire avec lui si elle avait pensé qu’il utilisait la banque pour mener ses activités criminelles », a assuré l’établissement.

Interpellé en juillet 2019 et inculpé pour avoir entretenu un réseau de prostitution composé, en bonne partie, de mineures, il s’est suicidé en détention, au début du mois d’août de la même année, avant son procès.

Les Iles vierges avaient assigné JPMorgan Chase en justice, lui reprochant de ne pas avoir empêché le financier new-yorkais d’utiliser les services de la banque pour entretenir ce réseau et lui réclamaient 190 millions de dollars de dommages et intérêts.

En juin, l’établissement avait accepté de verser 290 millions de dollars à des victimes présumées d’Epstein, évitant, là aussi, un procès.

Le financier, dont l’origine de la fortune est opaque, a été client de JPMorgan Chase entre 1998 et 2013, avant que l’établissement ne décide finalement de rompre leur relation commerciale.

Epstein avait été condamné en 2008 à une peine aménagée de prison de 13 mois pour avoir conduit des jeunes filles à se prostituer en Floride, selon un accord secret passé avec un procureur lui permettant d’échapper à des poursuites fédérales.

Mais en 2019, le procureur fédéral de Manhattan était passé outre ce marché et avait inculpé le sexagénaire pour des faits similaires.

Considérée comme le bras droit de Jeffrey Epstein, la fille du magnat britannique des médias Robert Maxwell, Ghislaine Maxwell, a été condamnée, en juin 2022, à 20 ans de prison pour avoir collaboré à ce système d’exploitation sexuelle.

JPMorgan Chase a également annoncé mardi avoir conclu un accord amiable avec l’un de ses anciens cadres, James « Jess » Staley, au centre des relations entre la banque et Jeffrey Epstein, avec lequel il était ami.

Cette transaction met un terme à la procédure qu’avait entamée l’établissement contre lui au civil, a indiqué JPMorgan Chase.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.