Aliza Bin Noun : il est « très clair » que Téhéran veut détruire Israël
Rechercher

Aliza Bin Noun : il est « très clair » que Téhéran veut détruire Israël

A la tête de la diplomatie israélienne en France, l'envoyée invite le monde entier à "suivre les déclarations faites par les dirigeants iraniens"

L'ambassadeur d'Israël en France, Aliza Bin-Noun, en 2015. (Crédit : CC BY-SA EREZ LICHTFELD, Wikimedia Commons)
L'ambassadeur d'Israël en France, Aliza Bin-Noun, en 2015. (Crédit : CC BY-SA EREZ LICHTFELD, Wikimedia Commons)

Dans une oreille israélienne, quand le président iranien déclare que « dans 25 ans, Israël ne va plus exister », l’affirmation sonne comme une menace, pas comme une prévision géopolitique anodine. C’est ce qu’a voulu réaffirmer, l’ambassadrice d’Israël en France, Aliza Bin Noun, au micro de RTL à la fin du mois de novembre.

« On est très inquiets par ce qui arrive dans notre région en ce qui concerne la politique iranienne, » explique-t-elle. Le chemin pris par Téhéran est « très clair, » selon Aliza Bin Noun : le soutien au groupe terroriste du Hezbollah, « le Hamas dans la Bande de Gaza ». L’Iran place ses pions, « c’est la plus grande menace aujourd’hui, » a affirmé la diplomate.

« Il faut suivre les déclarations faites par les dirigeants iraniens. Leur chef d’État, il y a deux semaines, a dit que dans 25 ans Israël ne va plus exister. Ils ne reconnaissent pas l’État d’Israël et ils sont engagés par rapport aux actes terroristes contre Israël. »

Dernier épisode de cette drôle de guerre, samedi selon la presse israélienne, l’armée de l’air aurait frappé une base militaire iranienne près d’Al Kiswah, non loin de Damas, en Syrie.

Dimanche, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu a comparé l’Iran à l’Allemagne nazie, « dans son engagement à tuer des juifs ».

Au-delà des mots, sur le terrain, la confrontation entre Israël et l’Iran est depuis longtemps une réalité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...