Allemagne : des arbres plantés de sorte à former le symbole d’une croix gammée
Rechercher

Allemagne : des arbres plantés de sorte à former le symbole d’une croix gammée

Plantés dans les années 1930 à des fins de propagande nazie, les arbres ont néanmoins depuis disparu

Des arbres plantés de sorte à former le symbole d’une croix gammée, en Allemagne. (Crédit : Bouteflikov / Twitter)
Des arbres plantés de sorte à former le symbole d’une croix gammée, en Allemagne. (Crédit : Bouteflikov / Twitter)

« Au nord de l’Allemagne, des arbres furent plantés dans les années 1930 en l’honneur de l’arrivée du nazisme », expliquait lundi le compte Twitter « Bouteflikov », qui narre des « histoires et anecdotes surprenantes sur la science, l’histoire, les arts et le reste ».

« Ils ne furent découverts qu’en 1992, car ils changeaient de couleur pendant quelque temps seulement et montraient leur véritable forme : des croix nazies », ajoutait le message, accompagné de photos des arbres.

L’histoire, incroyable, est véritable. Néanmoins, comme l’a rapporté le site FranceTVInfo, les arbres ont depuis disparu.

La forêt d’arbres « nazis » a été découverte à l’automne 1992, quand un stagiaire d’une entreprise paysagiste allemande a réalisé des prises de vue aériennes des forêts du Brandebourg, au nord de Berlin. Sa mission consistait alors à identifier des lignes d’irrigation, explique le journal Der Spiegel.

Il a ainsi découvert au milieu de la forêt de pins une croix gammée de 60 mètres d’envergure, formée par 140 mélèzes qui perdaient leurs aiguilles en hiver – contrairement aux milliers de pins alentours. La large croix gammée brune pouvait ainsi être visible du ciel quelques semaines par an.

L’origine de la plantation de mélèzes reste floue : un dirigeant nazi local aurait pu ordonner à des membres des Jeunesses hitlériennes de planter ces arbres, mais un fermier affirme qu’il les aurait plantés lui-même alors enfant après en avoir reçu l’ordre d’un garde-forestier, selon le Spiegel. Le journal Die Welt rapporte lui qu’ils auraient été plantés par le garde-forestier local lui-même en 1938. Il pourrait également s’agir d’un signe de gratitude de la population locale à l’égard du régime nazi.

Après la révélation et le scandale qui a éclaté en 1992, les autorités allemandes ont ordonné la coupe des arbres. Après un échec à faire disparaitre la croix gammée en coupant seulement 40 arbres et un conflit de propriété qui a empêché d’en abattre davantage, 25 arbres supplémentaires ont finalement été abattus fin 2000. Aujourd’hui, le motif formé par les arbres ne ressemble ainsi plus à une croix gammée.

D’autres cas similaires ont été rapportés, notamment dans la forêt d’Asterode, selon Le Point, où des soldats américains ont découvert dans les années 1970 une autre croix gammée et le nombre 1933, année d’accession au pouvoir d’Hitler.

Au Kirghizistan, selon le New York Times, une autre forêt de croix gammées a été découverte – elle est apparue 20 ans après la guerre.

En Italie, une forêt formant le motif fasciste « DVX » pour « dux », « guide », s’est également révélée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...