Altercations entre policiers et musulmans après des prosternations de visiteurs juifs
Rechercher

Altercations entre policiers et musulmans après des prosternations de visiteurs juifs

Pas d’annonce immédiate d’arrestations ou de blessés après l’expulsion par les forces de sécurité de juifs qui ont violé l’interdiction de prière juive sur le site contesté

Des visiteurs juifs au mont du Temple se prosternent pour prier, en violation des régulations israéliennes, le 26 avril 2016. (Crédit : capture d'écran Twitter)
Des visiteurs juifs au mont du Temple se prosternent pour prier, en violation des régulations israéliennes, le 26 avril 2016. (Crédit : capture d'écran Twitter)

Des affrontements se sont déclenchés entre fidèles musulmans et police israélienne mardi sur le mont du Temple à Jérusalem après la prosternation en prière de deux hommes juifs entrés sur le contesté lieu saint, violant ainsi les règles du complexe. Ils ont été encerclés par des musulmans sur place et immédiatement escortés à l’extérieur par la police.

Une rixe a ensuite eu lieu entre la police et des musulmans. Il n’y avait pas d’information de blessés dans les affrontements pour l’instant.

Huit visiteurs juifs ont été exclus du mont du Temple par la police israélienne mardi matin pour violation de l’interdiction israélienne de la prière juive sur le lieu saint incendiaire, considéré comme le plus saint du judaïsme et le troisième plus saint de l’islam.

Il est interdit aux juifs de prier sur le mont du Temple, connu des musulmans sous le nom de complexe d’Al-Aqsa, selon une décision de la commission ministérielle de la Knesset de 1967. Bien que fortement contestée par des groupes militants de droite, cette règle a été appliquée par les tribunaux.

Les personnes violant cette règle sont expulsés du site, et les récidivistes peuvent être interdits de se rendre au mont du Temple.

Les huit hommes n’ont pas été arrêtés, mais ont à la place été éloignés du site. Il n’a pas été précisé si un des musulmans ayant affronté la police avait été arrêté, a déclaré un porte-parole de la police.

Une vidéo de l’incident mise en ligne par un site d’informations palestinien montre deux jeunes hommes juifs se prosternant sur le sol au mont du temple, entourés par la police, au moment ou l’accrochage débute.

https://www.facebook.com/ScoopeIsrael/videos/481468002059694/

Pendant l’affrontement, on peut entendre les musulmans crier en arabe « Dieu est grand », et « Avec du sang nous rachèterons Al-Aqsa ».

Les forces de sécurité israélienne ont renforcé leur présence dans la Vieille Ville de Jérusalem et sur le complexe du mont du Temple avant la fête de Pessah pour empêcher le déclenchement de violence sur ce point explosif.

Le mont du Temple était l’emplacement des deux Temples juifs de l’antiquité et est considéré comme le site le plus saint du judaïsme. Les musulmans considèrent que la mosquée Al-Aqsa, qui se situe eu sommet du mont, est leur troisième lieu saint, après La Mecque et Médine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...