Après ses propos sur les Juifs américains, Hotovely n’irait pas en Europe
Rechercher

Après ses propos sur les Juifs américains, Hotovely n’irait pas en Europe

Le bureau de la vice-ministre des Affaires étrangères a fait savoir que le déplacement avait simplement été reporté, et non pas annulé

La vice-ministre des Affaires étrangères Tzipi Hotovely à Washington, en novembre 2017. (Crédit : Shmulik Almany/MFA)
La vice-ministre des Affaires étrangères Tzipi Hotovely à Washington, en novembre 2017. (Crédit : Shmulik Almany/MFA)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu aurait refusé mercredi à la vice-ministre des Affaires étrangères Tzipi Hototvely un voyage en République tchèque, après ses propos sur le judaïsme américain.

Selon Hadashot, le bureau de Hotovely a fait savoir que le déplacement avait simplement été reporté, et non pas annulé.

La semaine dernière, Hotovely avait déclaré que les Juifs américains avaient du mal à comprendre le Moyen Orient parce qu’ils menaient des vies paisibles, n’effectuaient pas de service militaire, et ne savaient pas ce que c’est de vivre sous la menace terroriste.

Ses remarques avaient été condamnées par Netanyahu, et les dirigeants juifs américains et israéliens avaient appelé à son limogeage.

Hotovely s’est ensuite excusée « du plus profond de mon cœur », sans pour autant retirer ses propos.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...