Arizona : L’Israélien Watergen aide les Amérindiens à transformer l’air en eau
Rechercher

Arizona : L’Israélien Watergen aide les Amérindiens à transformer l’air en eau

Le projet dans lequel la firme israélienne s'est impliquée vise à aider presque 10 000 familles Navajo à accéder à l'eau dans la communauté de Hard Rock

Watergen installe un générateur à eau GEN-M au Rocky Ridge Gas & Market dans la communauté de Hard Rock de la Nation navajo. (Crédit : Watergen)
Watergen installe un générateur à eau GEN-M au Rocky Ridge Gas & Market dans la communauté de Hard Rock de la Nation navajo. (Crédit : Watergen)

La start-up israélienne Watergen, qui a développé une technologie visant à produire de l’eau à partir de l’air, a installé un générateur dans une communauté amérindienne navajo d’Arizona, avec pour objectif d’aider la population à faire face à une grave pénurie d’eau.

Le premier générateur a été installé dans le nord-est de l’Arizona. Il permettra de prendre en charge le problème d’accès à l’eau courante rencontré par la communauté de Hard Rock, là-bas, selon un communiqué conjoint paru jeudi.

Presque 10 000 familles de toute la Nation Navajo manquent d’un accès à l’eau courante, selon des estimations récentes. Les nappes phréatiques locales ont été contaminées au fil des années par les mines et la situation a été exacerbée par la sécheresse dévastatrice qui affecte l’ouest des États-Unis.

Les générateurs de type GEN-M de Watergen produisent jusqu’à 800 litres d’eau potable purifiée par jour, en fonction des conditions climatiques. La start-up israélienne contrôlera l’efficacité du projet au sein de la communauté de Hard Rock et évaluera la possibilité de le reproduire ailleurs dans la Nation Navajo.

« Nous vivons dans une région dans laquelle les sources d’eau potable ont été compromises par les mines de charbon. Toutes les possibilités qui nous sont offertes pour diminuer ce besoin d’eau, le temps que les nappes phréatiques se rétablissent, sont d’une grande importance », commente Nicole Horseherder, directrice de Tó Nizhóní Ání, un groupe local de défense de l’environnement, qui est l’un des partenaires de cette initiative.

« L’accès à l’eau courante menace depuis longtemps les communautés amérindiennes et le changement climatique aggrave cette menace », dit pour sa part Dennis Hendricks, membre de Bright Path Strong, un autre groupe local impliqué dans le projet.

Photo d’illustration : Des éclairs sur le Lake Mead, près du barrage Hoover, à Ariz, dans l’Arizona, le 28 juillet 2014. (Crédit : AP Photo/John Locher, File)

« Bright Path Strong est reconnaissant de cette opportunité de partenariat avec Watergen qui permet à la firme de mettre à disposition cette technologie porteuse de vie qui permettra d’amoindrir le besoin d’eau parmi les communautés tribales – dans ces zones où résident certaines de ces communautés les plus vulnérables », continue-t-il.

La sécheresse historique qui touche la région a amené le Lake Mead, situé à la frontière entre le Nevada et l’Arizona, à connaître son plus bas niveau depuis qu’il a été rempli grâce à la construction du barrage Hoover, dans les années 1930. En résultat, l’Arizona connaîtra des réductions obligatoires de son approvisionnement en eaux provenant du fleuve Colorado.

Les machines, créées par Watergen, utilisent une série de filtres pour purifier l’air. Après aspiration de l’air et extraction de l’humidité, l’eau qui a été formée est traitée et transformée en eau potable.

« La crise de l’eau potable est la question la plus importante aujourd’hui et c’est pour cette raison que Watergen œuvre sans relâche à atteindre un objectif : Transformer l’air en eau potable pour la mettre à la disposition de tous », déclare le directeur-général de Watergen, Michael Mirilashvili.

Un générateur d’eau GEN-M à Rocky, dans la communauté de Hard Rock dans la Navajo Nation. (Crédit : Watergen)

Il note que ce projet entraînera un « meilleur accès à l’eau potable pour les résidents locaux, ce qui assurera une plus grande sécurité publique et sanitaire en cette période de crise. Je suis sûr que ce n’est que le commencement et, qu’ensemble, nous allons apporter un plus grand nombre de dispositifs dans la région, les proposant ainsi aux communautés amérindiennes de tout le pays ».

Ce dernier projet a également été facilité par la propriétaire du magasin Rocky Ridge Gas & Market – distributrice locale de Watergen – et par le groupe pro-israélien StandWithUs, en coordination avec le vice-secrétaire aux affaires tribales au sein du Département américain des transports Arlando Teller.

Watergen installe un générateur à eau GEN-M au magasin Rocky Ridge Gas & Market dans la communauté de Hard Rock. (Crédit : Watergen)

Watergen a déployé ses machines dans plus de 60 pays – des pays en voie de développement manquant d’infrastructures, comme l’Inde et l’Ouzbékistan, et dans certaines régions qui souffrent de la sécheresse dans les pays développés, comme la Californie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...