Arrestation d’un suspect palestinien détenant un uniforme de policier israélien
Rechercher

Arrestation d’un suspect palestinien détenant un uniforme de policier israélien

Des renseignements ont mené à l’arrestation au checkpoint de Mishor Adumim d’un homme de 36 ans qui aurait prévu une attaque terroriste

Le Palestinien qui était en possession d'un uniforme de la police israélienne après son arrestation au checkpoint Mishor Adumim, le 14 mai 2016. (Crédit : police des frontières israélienne)
Le Palestinien qui était en possession d'un uniforme de la police israélienne après son arrestation au checkpoint Mishor Adumim, le 14 mai 2016. (Crédit : police des frontières israélienne)

Les forces de sécurité israéliennes ont contrecarré samedi après-midi une attaque terroriste en arrêtant un suspect palestinien en possession d’un uniforme de la police israélienne, a déclaré la police dans un communiqué.

L’homme de 36 ans, de la ville de Bethléem, en Cisjordanie, a été arrêté par la police des frontières alors qu’il tentait de passer en taxi le checkpoint de Mishor Adumim, dans la région de Jérusalem. Il a été emmené pour être interrogé.

La police a déclaré que le suspect allait mener une attaque terroriste contre des Israéliens quand il a été arrêté. Des renseignements ont mené les autorités à sa localisation, selon le communiqué.

L’attaquant potentiel a été identifié comme le suspect par les forces de sécurité patrouillant au checkpoint, et il cachait un uniforme de la police israélienne, qu’il prévoyait d’utiliser, selon la police, pour son attaque.

L'uniforme de la police israélienne découvert sur un suspect palestinien au checkpoint Mishor Adumim, le 14 mai 2016. (Crédit : police des frontières israélienne)
L’uniforme de la police israélienne découvert sur un suspect palestinien au checkpoint Mishor Adumim, le 14 mai 2016. (Crédit : police des frontières israélienne)

« Grâce à des renseignements précis, à la détermination et à la vigilance de nos forces de sécurité, nous avons pu l’arrêter avant que le suspect ne puisse exécuter ses plans », a déclaré le commandant de l’unité de la police des frontières qui a réalisé l’arrestation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...