Attentat à la voiture bélier à Jerusalem : 14 blessés dont un bébé
Rechercher

Attentat à la voiture bélier à Jerusalem : 14 blessés dont un bébé

L’état du bébé blessé est maintenant considéré comme “sérieux” ; le terroriste était Abed el-Muhsen Hassuna, âgé de 21 ans

Scène de l'attentat à la voiture-bélier à Jérusalem, le 14 décembre 2015 (Crédit : autorisation)
Scène de l'attentat à la voiture-bélier à Jérusalem, le 14 décembre 2015 (Crédit : autorisation)

La police a confirmé qu’il y a eu un attentat à la voiture bélier près du pont des Cordes à Jérusalem.

Quatorze personnes ont été blessées, a rapporté la radio israélienne. L’une d’elles est dans un état grave et les autres légèrement.

Le terroriste a été neutralisé et a succombé à ses blessures. Il s’agirait d’un résident de Jérusalem-Est, des environs de Shuafat, à Beit Hanina. Il possédait une carte d’identité israélienne, selon des médias arabes.

Le véhicule utilisé dans l’attentat était une Mazda blanche.

Tous les blessés dans l’attaque ont été évacués vers les hôpitaux de Jérusalem, selon la Deuxième chaîne. Un des blessés, qui est dans un état grave, est un enfant de 18 mois. L’état de santé du bébé qui a été blessé au pied est maintenant considéré comme « sérieux » plutôt que « modéré », bien que sa blessure n’ait pas changé.

Il a été transféré du centre médical Shaare Zedek à l’hôpital Hadassah à Ein Kerem pour essayer de sauver son pied.
« Afin d’épuiser toutes les possibilités pour sauver le pied du bébé, nous avons envoyé le bébé [à Hadassah] pour un type de chirurgie appelée « microchirurgie », a déclaré Shoham Rubio, le porte-parole de Shaare Zedek.

Des images de la scène montrent qu’une conduite d’eau a été endommagée lors de l’attaque faisant jaillir de l’eau.

La police a découvert une hache à l’intérieur de la voiture qui a été utilisée pour foncer sur les piétons à un arrêt de bus à Jérusalem, sur le boulevard Herzl.

Ils supposent que l’attaquant comptait sortir de la voiture avec pour s’en servir et attaquer les Israéliens.

Un membre des forces de sécurité, un garde de sécurité et un civil armé qui ont vu l’attaque sont alors rapidement arrivés sur les lieux et ont tiré sur l’agresseur avant qu’il ne soit en mesure de sortir de sa voiture pour s’approcher des civils.

La police a déclaré que le nom de l’assaillant était Abed el-Muhsen Hassuna, âgé de 21 ans.

Les secours ont décrit la scène de l’attaque. Mosché Aichel, le premier soignant présent sur les lieux de l’attaque, a confié : « Je me tenais de l’autre côté de l’autoroute quand j’ai entendu des coups de feu. Immédiatement, j’ai traversé la rue vers le lieu de l’incident. J’ai vu un véhicule sur le côté, à côté de l’arrêt de bus. Dans l’arrêt et juste à côté, il y avait beaucoup de personnes allongées au sol, qui saignaient de leurs blessures aux bras et aux jambes. J’ai appelé le Magen David Adom pour les informer et ensemble, avec le grand nombre de soignants du MDA qui est arrivé sur place, nous avons donné les premiers soins aux victimes avant de le transférer aux hôpitaux de Jérusalem. »

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a remercié les forces de sécurité et médicales pour leur réponse à l’attaque de Jérusalem.

« Leur action rapide a sauvé des vies », a-t-il déclaré à la réunion de parti du Likud à la Knesset. « Nous faisons face à un noveau type de terrorisme », mené par des assaillants « individuels », a continué Netanyahu. « Nous agissons pour combattre ce terrorisme et je ne doute pas que nous le vaincrons », a-t-il ajouté.

Quant au père de l’enfant, victime de l’attaque, il espère que les médecins pourront sauver son pied. « Son état est plus ou moins bon, a-t-il déclaré aux journalistes. Il ira bien, si Dieu veut. »

Le père, Binyamin Sitbon, a déclaré que le pied de son fils avait « été attrapé », apparemment par la voiture pendant l’attaque, et « s’était complètement plié ». Il a ajouté qu’il n’était pas présent pendant l’attaque et avait été informé par sa belle-sœur.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...