Aucun nouveau décès de la COVID pour la première fois en 10 mois ce jeudi
Rechercher

Aucun nouveau décès de la COVID pour la première fois en 10 mois ce jeudi

Les décès et les taux d’infection connaissent une baisse régulière depuis le pic de janvier, alors que plus de 5 millions de personnes ont reçu les deux doses du vaccin

Des membres de l'équipe de l'hôpital Shaare Zedek portant un équipement de protection travaillent au service du coronavirus, à Jérusalem le 19 janvier 2021. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
Des membres de l'équipe de l'hôpital Shaare Zedek portant un équipement de protection travaillent au service du coronavirus, à Jérusalem le 19 janvier 2021. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Pour la première fois depuis dix mois, aucun nouveau décès quotidien lié à la COVID-19 n’a été signalé jeudi en Israël, selon les derniers chiffres du ministère de la Santé.

Les données publiées vendredi montre le bilan des morts inchangé depuis la veille, à 6 346. Le dernier jour qui n’avait pas connu de nouveau décès était le 29 juin 2020, lorsque les niveaux de morbidité étaient faibles après la première vague de coronavirus.

Le ministère a déclaré que, sur les 35 027 tests effectués jeudi, 129 nouveaux cas ont été enregistrés, soit un taux de test positif de 0,4 %. Le pays a enregistré 837 870 infections confirmées depuis le début de la pandémie.

Le nombre d’infections actives continue également de baisser, actuellement à 1 897, avec 160 patients dans un état grave, dont 97 sous respirateur.

Israël a connu une forte baisse des taux quotidiens de mortalité et d’infection depuis que la pandémie a connu son apogée à la fin du mois de janvier, alors que la campagne de vaccination se poursuit, faisant d’Israël le pays avec le plus fort taux de vaccination au monde.

Une jeune Israélienne reçoit une injection de vaccin contre la COVID-19, dans un centre de vaccination de la Clalit à Holon, le 4 février 2021. (Crédit : Chen Leopold / Flash90)

Jeudi, l’État juif a franchi le cap de plus de 5 millions de personnes ayant reçu les deux doses du vaccin.

Selon le ministère de la Santé, 5 005 418 secondes doses avaient désormais été injectées, soit près de 54 % de la population totale et plus de 80 % de la population de plus de 16 ans éligible au vaccin.

« C’est une réalisation formidable pour le système de santé et les citoyens israéliens. Ensemble, nous éradiquons le coronavirus », a tweeté vendredi le ministre de la Santé Yuli Edelstein.

Depuis son lancement fin décembre, le programme de vaccination, basé sur le vaccin en deux doses Pfizer-BioNtech, a permis à Israël d’obtenir le taux d’inoculation par habitant le plus élevé au monde.

Le pays se prépare à vacciner les enfants âgés de 12 à 15 ans dès que la Food and Drugs Administration américaine aura approuvé l’utilisation du vaccin pour cette tranche d’âge.

Le directeur général du ministère de la Santé, Chezy Levi, a déclaré jeudi qu’une fois cette tranche d’âge vaccinée, le pays atteindrait l’immunité collective et qu’il ne serait pas nécessaire de vacciner les jeunes enfants, selon la radio publique Kan.

Jeudi également, le ministère de la Santé a émis un avertissement aux voyageurs sur sept pays pris dans une vague d’infection du virus, invoquant l’inquiétude concernant d’éventuelles souches de coronavirus qui pourraient être plus résistantes au vaccin.

Les pays concernés par l’avertissement aux voyageurs sont l’Ukraine, l’Éthiopie, le Brésil, l’Afrique du Sud, l’Inde, le Mexique et la Turquie.

Le ministère a ajouté que tous les Israéliens, y compris les personnes vaccinées et rétablies, devraient généralement éviter tout voyage international « inutile ».

Des passagers à l’aéroport international Ben Gurion près de Tel Aviv, le 8 mars 2021. (Crédit : Flash90)

L’avertissement est intervenu alors que les responsables de la santé ont exprimé leurs inquiétudes concernant une nouvelle mutation du virus détectée en Inde, pays qui fait face à l’une des pires vagues de l’épidémie depuis le début de la pandémie en 2019.

Dans le contexte de la réduction des infections, Israël a annulé les restrictions dans l’espace public, notamment l’obligation de porter des masques faciaux à l’extérieur, qui a pris fin dimanche.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...