Rechercher

Australie: un ado inculpé pour des menaces envers un élève juif et sa mère

La police de Victoria a dit que l'adolescent avait été arrêté après que la mère a porté plainte ; il comparaîtra devant un tribunal pour mineurs en novembre

Une photo montrant un garçon juif qui aurait été forcé à embrasser les pieds d'un camarade de classe entraîne un tollé en Australie. (Twitter via le JTA)
Une photo montrant un garçon juif qui aurait été forcé à embrasser les pieds d'un camarade de classe entraîne un tollé en Australie. (Twitter via le JTA)

Un adolescent a été inculpé par la police australienne pour avoir proféré des menaces violentes dans des SMS contre un élève juif qui était harcelé par d’autres élèves, et aussi contre la mère de l’enfant, a rapporté jeudi The Age.

La police a indiqué avoir inculpé un jeune de 16 ans pour « avoir proféré de menaces de mort » et pour avoir utilisé des appareils de télécommunication « pour harceler et surveiller en relation avec l’incident impliquant une femme de 49 ans et un élève de 12 ans, entre le 7 et le 9 octobre ».

Les messages ont été envoyés plus tôt ce mois après qu’une photo d’un élève juif contraint de s’agenouiller et d’embrasser les pieds d’un écolier musulman a été diffusée à la Une des journaux en Australie et dans le monde entier.

La police de Victoria a dit que l’adolescent avait été arrêté après que la mère a porté plainte. Il sera présenté devant un tribunal pour mineurs en novembre.

Le suspect aurait été énervé par l’attention médiatique que l’incident de harcèlement a reçu et a commencé à envoyer à l’enfant et à sa mère des messages violents et explicitement sexuels, a rapporté The Age.

Les messages disaient à l’écolier de 12 ans qu’il serait massacré et on lui demandait s’il voulait « parler de suicide », selon un article du Daily Mail plus tôt ce mois.

Les articles sur le harcèlement initial avaient rapporté qu’un groupes d’élèves plus âgés avaient menacé de faire subir des violences à l’élève s’il n’obéissait pas et n’embrassait pas les chaussures de ses camarades. L’incident n’a pas eu lieu sur le campus de l’école de l’élève juif au collège secondaire de Cheltenham en banlieue de Melbourne.

L’incident de harcèlement était l’un de deux épisodes d’harcèlement antisémite dans des écoles en Australie qui ont récemment reçu une large couverture médiatique et une condamnation.

Un deuxième incident a eu lieu dans l’école primaire d’Hawthorn West à Melbourne, où un élève juif de 5 ans a été traité par un certain nombre d’insultes antisémites, dont un « cafard juif », selon l’Australian Jewish News.

Les deux enfants juifs ont quitté leurs écoles.

Le JTA a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...