Autres accusations contre des membres du réseau de trafic de drogue chez El Al
Rechercher

Autres accusations contre des membres du réseau de trafic de drogue chez El Al

Les suspects sont accusés d'avoir introduit en Israël un total de 150 kilos de drogue en provenance d'Afrique du Sud

Les personnels de sécurité contrôlent les bagages d'un passager à l'aéroport Ben-Gurion. Photo d'illustration (Crédit : AP/Ariel Schalit)
Les personnels de sécurité contrôlent les bagages d'un passager à l'aéroport Ben-Gurion. Photo d'illustration (Crédit : AP/Ariel Schalit)

Des accusations supplémentaires ont été portées contre sept hommes impliqués dans un réseau de contrebande de cocaïne, dans lequel le personnel de sécurité travaillant pour la compagnie aérienne nationale El Al aurait utilisé leurs fonctions pour faire entrer clandestinement 150 kilos de cocaïne dans le pays par l’aéroport international Ben Gurion.

Six nouvelles accusations de conspiration en vue de commettre un crime et d’importation d’une drogue dangereuse ont été portées contre ces hommes dimanche, sur la base des confessions d’un témoin d’État identifié uniquement comme AA.

Les accusés sont Avi Peretz, David Dadon, Yaniv Hazan, Lidan Shatui, Asher Mesilti, Yaakov Felician et Rami Yogev.

Rami Yogev, 56 ans, est un ancien haut responsable de la sécurité d’El Al, qui était chargé de la sécurité du transporteur israélien à l’étranger. Son poste lui donnait accès aux zones d’accès restreint de l’aéroport Ben Gurion et lui permettait de contourner les points de contrôle de sécurité standard.

Des accusations ont été initialement portées contre neuf suspects dans cette affaire en janvier 2019. Selon cet acte d’accusation, les suspects ont fait entrer un total de 150 kilos de cocaïne d’Afrique du Sud dans le pays à dix reprises sur une période de plusieurs mois.

Illustrative of cocaine (photo credit: CC BY-SA Valerie Everett, Flickr)
Cocaïne. Illustration. (Crédit : Valerie Everett/CC BY-SA/Flickr)

La drogue était placée dans un bagage à main et passée en fraude à Johannesburg avant d’être transportée par une mule sur des vols à destination d’Israël. À Ben Gurion, le bagage à main aurait été remis à Yogev dès que les portes de l’avion ont été ouvertes et il aurait ensuite fait passer le bagage par la sécurité et l’a fait entrer en Israël.

Yogev et trois autres personnes – dont l’ancien responsable du Shin Bet, Beno Shalom, qui était auparavant chef de la sécurité du bureau du Premier ministre – ont été arrêtés en novembre 2018 après que de la drogue a été découverte dans le bagage à main d’un des suspects qui venait d’atterrir en provenance de Johannesburg.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...